Cheval dans la Mythologie Nordique

7 Mar, 2024Mythologie nordique

Parmi les nombreuses créatures et divinités peuplant la mythologie nordique, le cheval occupe une place très importante. À la fois monture légendaire et compagnon privilégié, le cheval est présent dans une multitude de récits et mythes nordiques. Symbolisant à la fois la noblesse et la puissance, cet animal sacré est intimement lié à la cosmogonie des peuples germaniques et scandinaves.

Le cheval dans la mythologie nordique, un animal sacré très ancien

La présence du cheval dans la mythologie nordique est très ancienne puisqu’il est principalement mentionné dans l’Edda poétique et l’Edda en prose. Au travers de ces écrits mais également de certaines sagas islandaises, il est possible de comprendre le rôle crucial de cet animal sacré pour le peuple viking. Ainsi, dans les Thulur de l’Edda en prose de Snorri Sturluson, de nombreux chevaux légendaires sont cités, comme : Sleipnir, Gulltoppr, ou encore Gullfaxi.

Voici un extrait du poème eddique Grímnismál où certains chevaux sacrés sont cités :

« Glad et Gyllir,
Gler et Skeidbrimir,
Sillfrintopp et Sinir,
Gisl et Falhofnir,
Gulltopp et Lettfeti ;
Sur ces montures les Ases
Chevauchent chaque jour
Quand ils se rendent au conseil,
À la racine d’Yggdrasill. »

Par ailleurs, dans la Gylfaginning, de l’Edda en prose, Snorri Sturluson, reprend cette liste en y incluant le cheval légendaire du dieu Odin : Sleipnir :

« Chaque jour, les Ases chevauchent sur le pont Bifröst, que l’on appelle aussi le pont des Ases. Voici les noms des montures des Ases : Sleipnir est le meilleur, il appartient à Odin et a huit jambes. Le second est Gladr, le troisième Gyllir, le quatrième Glenr, le cinquième Skeidbrimir, le sixième Silfrintoppr, le septième Sinir, le huitième Gisl, le neuvième Falhófnir, le dixième Gulltoppr, le onzième Léttfeti. Le cheval de Baldr a été brûlé avec lui ; et Thor marche jusqu’au jugement. »

Quel est le rôle du cheval dans la mythologie viking ?

Bien plus qu’un animal, le cheval est une créature sacrée qui a une place de choix auprès des dieux. C’est pourquoi, de nombreux symboles lui sont attribués dans les récits scandinaves.

Chevaux dans la mythologie nordique

Une monture divine

Les dieux sont souvent représentés chevauchant de magnifiques et puissants étalons pour accomplir leur voyage céleste à travers les neuf mondes divins. Cela est notamment le cas d’Odin et de Spleinir, son célèbre cheval à huit jambes et le plus rapide de tous les chevaux. Mais aussi du dieu Freyr avec Blóðughófi ou du dieu Heimdall avec sa monture divine Gulltoppr.

D’autre part, il est important de mettre en lumière que d’après l’Edda en prose, seuls les dieux masculins possèdent des chevaux comme monture, excepté la déesse Gna. Elle possède en effet un cheval du nom d’Hófvarpnir, comme cela est décrit dans cette partie de Gylfaginning :

« Je ne vole pas
Bien que je pense
Traverser les cieux
Sur Hofvarpnir
Celui que Hamskerpir eut
Avec Garðrofa. »

Un animal sacrificiel

Les croyances vikings sont peuplées de rituels et de cérémonies sacrificielles pour rendre hommage aux dieux. Le cheval est un animal très souvent utilisé dans les sacrifices religieux afin d’apaiser la colère des dieux et ainsi obtenir leur faveur. Aussi, il est une offrande sacrée dans de nombreux cultes et rites agraires.

Rituels de protection et de fertilité

Le cheval est offert en sacrifice durant les rituels de protection et de fertilité. Sa force sexuelle est en effet admirée par les vikings qui espèrent ainsi la recevoir en mangeant sa viande.  Les vikings continentaux de Gern sacrifient des chevaux blancs et consomment très souvent leur viande.

Les cultes funéraires

Le cheval est également un animal important dans la célébration des cultes funéraires. Les légendes vikings décrivent cheval psychopompe, servant de guide aux âmes des guerriers héroïques afin de les conduire au Valhalla ou aux âmes damnées prêtes à rejoindre le monde d’Hel.

L’image de la puissance et de la noblesse

Le cheval incarne la puissance et la noblesse dans la mythologie nordique. Les dieux montant des chevaux illustrent ainsi leur autorité et leur capacité à se déplacer à travers chaque monde divin. En outre, les chevaux sont considérés comme des créatures divines dotées de compétences exceptionnelles, voire magique. Cela est notamment le cas avec Spleinir, l’étalon d’Odin et ses huit jambes, capable de galoper aussi bien dans les airs qu’au-dessus des mers.

Une connexion spirituelle

Le cheval symbolise également la connexion spirituelle dans les croyances scandinaves. Il incarne le puissant lien qui unit les forces de la nature aux forces cosmiques. Les vikings pensaient en effet que les chevaux ont le pouvoir de communiquer avec les morts faisant d’eux des messagers divins. Ainsi, ils sont très souvent utilisés lors de rituels chamaniques ou encore de magie noire. Selon la saga d’Egill, le Niðstöng était un pieu enfoncé dans le crâne d’un cheval que l’on pointait vers la victime tout en prononçant une malédiction.

Les chevaux célèbres de la mythologie nordique

Bien plus qu’une monture, le cheval est un animal sacré possédant une symbolique importante dans les traditions et mythes scandinaves. C’est pourquoi, certains chevaux sont très célèbres et sont cités dans différentes sources et sagas.

1. Sleipnir, le cheval légendaire du dieu Odin

Sleipnir est certainement l’étalon le plus connu de la mythologie viking car, il apparait dans différents textes comme Skáldskaparmál ou encore Grímnismál. Il est le fils de Loki (alors transformé en jument) et du cheval du géant maître-bâtisseur Svadilfari. Monture du dieu Odin, Sleipnir se caractérise par ses huit jambes et ses dents incrustées de runes. C’est un étalon inégalé en termes de puissance et de vitesse car, il est décrit comme le plus rapide dans les récits scandinaves.

Cheval Sleipnir

Pouvant aussi bien se déplacer dans les airs qu’au-dessus des mers, Sleipnir accompagne Odin dans chaque voyage qu’il effectue dans les neufs mondes du cosmos viking. Mais il est également impliqué dans des événements majeurs tels que la bataille du Ragnarök et la fin de l’ère des dieux.

2. Svadilfari : le cheval légendaire du géant maître-bâtisseur

Svadilfari fait également partie des chevaux sacrés de la mythologie nordique. Il est la monture du géant maître-bâtisseur qui a érigé le mur d’enceinte du royaume d’Asgard. Pour l’empêcher de terminer son ouvrage afin d’avoir en récompense la main de la déesse Freya, le dieu Loki lui tend un piège. Il use de son pouvoir de métamorphose afin de se transformer en jument. Son but étant de distraire son colossal cheval pour qu’il ne puisse pas l’aider à monter les fortifications d’Asgard. Son plan fonctionne à merveille et le géant maître-bâtisseur ne termine pas sa construction dans les délais impartis.

Cheval Svadilfari du géant bâtisseur

Furieux, il essaie de s’en prendre aux dieux Ases mais se fait tuer par le dieu Thor. Svadilfari, son cheval est alors offert au fils de Thor, Magni, pour le remercier de son courage. Cependant, selon les légendes scandinaves, Svadilfari s’est accouplé avec Loki transformé en jument. Cette union improbable a donné naissance à Sleipnir, la monture d’Odin.

3. Helhest : le cheval légendaire de la déesse Hel

Helhest est un cheval bien moins majestueux que Sleipnir ou encore Svadilfari. Avec son pelage noir, ses yeux luisants, ses nasaux fumants et ses sabots brûlants, ce cheval des enfers est la monture de la déesse Hel. Il a la caractéristique de ne posséder que trois jambes.

Cheval Helhest de la déesse Hel

Présageant souvent la mort, ce cheval fantôme accompagne la déesse Hel dans son voyage à travers Midgard pour chercher les morts et les ramener en son royaume de Helheim.

4. Gullfaxi : le cheval légendaire de Magni

Monture du géant des glaces Hrungnir, Gullfaxi est un cheval à la crinière dorée qui possède une légende fascinante. Il est lié à Odin et Sleipnir car, son maître le géant Hrungnir défie un matin le père de tous les dieux dans une course de vitesse. Il souhaite en effet démontrer que son étalon est bien plus rapide que le cheval à huit jambes.

Hélas, le géant perd la course et se retrouve au royaume d’Asgard. Odin lui offre généreusement l’hospitalité et le laisse s’enivrer d’hydromel. Hrungnir complètement saoule s’en prend alors aux dieux et les menace de transporter le Valhalla au Jotunheim. Fou de rage, Thor le tue d’un énorme coup de marteau et offre son cheval Gullfaxi à son fils Magni.

5. Gulltoppr : le cheval légendaire du dieu Heimdall

Dans la mythologie nordique, Gulltoppr est la monture du dieu d’Heimdall, le gardien d’Asgard et du pont de Bifröst. Ce cheval possède également une crinière dorée pour mettre en avant son statut divin. Comme Sleipnir et Odin, Gulltoppr accompagne son maître dans toutes ses aventures épiques. Cet étalon l’aide également dans la surveillance du royaume d’Asgard contre les menaces extérieures.

Par ailleurs, cet animal est monté par le dieu Heimdall à l’occasion du cortège funèbre pour célébrer l’incinération de Baldr. Cependant, Rudolf Simek avance l’idée que Snorri attribuerait un cheval à Heimdall dans le but de rationaliser et systématiser la mythologie nordique.

6. Hrímfaxi et Skinfaxi : les chevaux légendaires de la nuit et du jour

Dans la mythologie viking, Hrímfaxi et Skinfaxi sont deux chevaux cosmiques jouant un rôle important dans le cycle du jour et de la nuit. Hrímfaxi est la monture qui tire le char de Nótt, la déesse de la nuit. La légende raconte que l’écume qui coule le long de son morse se transforme en rosée du matin. Il précède Skinfaxi, le cheval de Dag, le dieu du jour et le fils de Nótt. Sa crinière scintille et illumine les cieux, annonçant ainsi l’arrivée de nouveau jour plein de promesses.

7. Blóðughófi : le cheval légendaire du dieu Freyr

Blóðughófi est la monture du dieu Freyr dans les croyances scandinaves. Il est surnommé le « cheval solaire » et est considéré comme l’ancêtre des chevaux solaires et lunaires Hrímfaxi et Skinfaxi. Mais surtout, la légende raconte que cette monture est capable de traverser les flammes et surtout, de comprendre le dialecte humain.

8. Hófvarpnir : le cheval légendaire de la déesse Gna

Hófvarpnir est le seul cheval de la mythologie viking à être monté par une déesse. Cet étalon a été offert à la messagère Gna par Frigg pour voyager au travers des neuf mondes divins. Ce magnifique étalon est capable de galoper sur les mers aussi bien que dans les cieux avec agilité et rapidité. Jacob Grimm, un important linguiste allemand, suggère que Hófvarpnir serait un cheval ailé, à l’instar de Pégase dans la mythologie grecque.

Les juments légendaires de la mythologie nordique

Même si les chevaux mâles sont plus nombreux dans les récits anciens scandinaves, certaines juments ont joué un rôle important dans la mythologie viking.

9. Dieu Loki transformé en jument

La jument la plus célèbre de la mythologie nordique est sans nul doute la jument qu’incarne le dieu Loki pour distraire le cheval Svadilfari. Cette jument ne porte pas de nom mais démontre toute la ruse et la perfidie dont Loki est capable.

10. Jument Sinmara

Apparaissant seulement dans le poème de Fjölsvinnsmál, la jument Sinmara est la compagne de Surtr, le gardien du monde du feu. Elle représente la terreur car, elle vient la nuit piétiner le dormeur, remplissant ses songes de cauchemars.

Quels symboles représente le cheval dans la mythologie nordique ?

Animal sacré particulièrement vénéré, le cheval incarne de nombreux symboles dans la mythologie nordique. Monture et compagnon des dieux scandinaves les plus puissants, il est une créature incontournable des récits vikings.

  • La force et la puissance : Avant tout, le cheval incarne la force et la puissance dans les croyances scandinaves. En effet, avant d’être des animaux divins, les chevaux sont des bêtes de somme et une main-d’œuvre indispensable pour tirer les chariots ou encore pour transporter de lourdes charges.
  • La liberté : Le cheval représente également la liberté. Cet animal est utilisé comme monture durant de longs voyages afin d’explorer de nouveaux territoires. Même si son caractère est souvent docile, le cheval reste avant tout un animal sauvage qui galope dans les plaines au gré de ses envies, libre comme l’air.
  • La relation avec le sacré : Associés aux dieux scandinaves, les chevaux ont un lien très fort avec le sacré dans les mythes vikings. Comme expliqué précédemment, les dieux possèdent en grande majorité un cheval comme monture. Ces créatures sacrées sont capables de traverser les mondes divins et peuvent également être dotées de compétences extraordinaires.
  • Le sacrifice : Le sacrifice est également une importante symbolique pour le peuple viking. Les chevaux sont des animaux particulièrement offerts lors de rites religieux en offrande aux dieux pour recevoir leur protection et leur faveur divine.
0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ces produits pourrait vous intéresser

Bague Vegvisir viking entouré du serpent Jormungand

Bague Vegvisir Viking

DécouvrirBoucles d’oreilles celtiques serpent argent

Boucles d’Oreilles Celtiques Serpent Argent 925

Découvrir

Christine de La clayette vient d'acheter :

👉 Bague Nordique Arbre de Vie

anthony de maen roch vient d'acheter :

👉 Bracelet Valkyries Arbre de Vie

claude de la Grandville vient d'acheter :

👉 T-Shirt Viking la Protection d'Odin

0
    0
    Votre panier
    Votre panier est videRetour à la boutique