Hrungnir – Géant des Glaces au Cœur de Pierre

26 Mar, 2024Mythologie nordique

Dans la mythologie nordique, Hrungnir est considéré comme le géant des glaces le plus puissant. Surnommé « le géant à la tête et au cœur de pierre », Hrungnir n’hésite pas à défier le dieu Odin dans une course de vitesse pour estimer la puissance de leurs chevaux légendaires. Un événement important qui conduira à la colère de Thor et à la mort du plus fort de tous les jötnar.

Origines du géant Hrungnir

Hrungnir est le géant des glaces réputé pour être le plus puissant de tous. Il est mentionné dans différentes sources, comme :

  • L’Edda poétique : Hrungnir est cité dans plusieurs poèmes épiques tels que « Hárbarðsljóð » et « Skírnismál ». L’extrait ci-dessous du poème « Hárbarðsljóð » :

« Tu m’as jeté un regard furieux, Thor,
Quand Hrungnir était debout devant moi,
Le géant était courageux,
Mais toi, tu n’as jamais brillé. »

Cette citation de Hárbarðr mentionne Hrungnir afin de rappeler à Thor ses anciennes querelles avec le géant.

  • L’Edda en prose de Snorri Sturluson : dans le chapitre 44 et 51 du Gylfaginning, Hrungnir est présent. Voici un passage qui décrit la rencontre entre Thor et le Jötunn :

« Un jour, alors qu’il était en train de s’amuser avec les géants, Thor arriva chez un géant du nom de Hrungnir. C’était un géant énorme et puissant, le plus grand de tous ceux qui vivaient dans Jötunheim. Il était ainsi armé : il avait une massue énorme, qu’il jetait avec une force incroyable. »

  • Les sagas islandaises : Hrungnir est présent dans de nombreux récits et notamment la « Saga de Thorstein » et la « Saga de Hervör et du roi Heidrek ».

Son nom peut être traduit du vieux norrois par « grand et lourdaud » ou par « bruyant ».

Pari entre Hrungnir et Odin

Un beau matin, alors que Thor part chasser les géants, Odin part se balader sur le dos de son cheval légendaire à huit jambes : Sleipnir. Sans aucun déguisement, seulement coiffé de son casque d’or, il rencontre alors Hrungnir. Le géant est impressionné par la beauté et la puissance de Spleinir.

Fier, Odin lui dit qu’il est prêt à parier sa tête qu’aucun cheval dans tout le Jötunheim ne peut être aussi rapide que le sien. Or, Hrungnir possède lui aussi un magnifique cheval à la crinière dorée portant le nom de Gullfaxi. Piqué dans son orgueil, le Jötunn défie le dieu viking dans une course de vitesse, certain de remporter la victoire.

Hrungnir et son cheval Gullfaxi

Ivresse d’Hrungnir

Le dieu et le géant se lancent alors dans une course effrénée. Porté par sa frénésie en voyant qu’Odin et Spleinir sont bien plus rapides, Hrungnir entre dans une colère noire. Il chevauche toujours plus vite Gullfaxi pour rattraper son retard sans se rendre compte qu’il vient de franchir les remparts du royaume d’Asgard.

Bon joueur et profitant de l’absence de Thor, Odin offre l’hospitalité au Jötunn en lui proposant de l’hydromel. Hrungnir remplit plusieurs fois sa corne du breuvage divin et s’enivre à tel point qu’il finit totalement saoul. Dans un excès de colère, il menace alors Odin d’amener tous les guerriers défunts du Valhalla en Jötunheim. Mais surtout, il promet de tuer tous les dieux Ases, à l’exception de Freyja et Sif, qu’il souhaite prendre comme épouses.

Thor revient en même temps de sa partie de chasse sur le territoire des géants et voit Hrungnir vociférer son discours à la table des dieux. Fou de rage, il brandit Mjöllnir prêt à le tuer. Malin, le Jötunn l’en dissuade en lui expliquant que son honneur serait sali s’il s’attaque à un invité sans arme dans un lieu sacré. À la place, il lui propose un duel près de la frontière aux Grjótúnagarðar en citant la cause suivante :

« J’ai laissé chez moi mon bouclier et ma pierre à aiguiser. Si j’avais mes armes ici, nous serions alors allés nous battre en duel sur le champ. Mais comme il en va autrement, j’affirme que ce serait une vilenie de vouloir me tuer désarmé ».

Thor, bien trop heureux de pouvoir combattre un géant, accepte le duel sans réticence.

Géant d’argile « Mökkurkálfi »

Les autres géants en revanche, sont moins enthousiastes à l’annonce du duel. Ils craignent en effet la force légendaire du dieu viking et la perte de leur plus puissant géant. Aussi, pour tromper Thor, ils fabriquent un immense homme d’argile de « neuf lieues de haut et trois de large sous les bras », portant le nom de Mökkurkálfi. Or, pour donner la vie à cette créature, ils eurent du mal à trouver un cœur assez grand. Ils finissent par se rabattre sur le cœur d’une jument qui hélas, ne tiendra pas le coup face à Thor.

Duel entre Hrungnir et Thor

Hrungnir se rend au point de rendez-vous armé de son imposant bouclier de pierre et de son énorme pierre à aiguiser en guise d’arme. Mais, le pauvre géant va tomber dans le piège tendu par Thor. Celui-ci lui envoie en effet son serviteur Thialfi pour le prévenir que le dieu arrivera de sous terre et qu’il devrait mieux poser son bouclier sous ses pieds pour éviter l’attaque.

Totalement dupé, le géant voit alors Thor surgir de nulle part, entouré d’éclairs et de tonnerres assourdissants. Au même moment Thor lance son marteau tandis que le géant riposte avec sa pierre à aiguiser. Les deux armes se rencontrent en plein vol mais, Mjöllnir bien plus puissant, fracasse la pierre en deux.

Cependant, un morceau termine sa trajectoire dans le crâne de Thor, qui tombe à terre sous son choc. Quant à Mjöllnir, il fracasse la tête de Hrungnir qui se retrouve réduite en miettes. Mort sur le coup, le Jötunn s’étale au sol mais l’une de ses jambes retient prisonnier le dieu viking.

Libération de Thor

Pendant plusieurs jours, Thor reste enseveli sous l’énorme masse du géant sans parvenir à se dégager. Heureusement pour lui, son jeune fils Magni arrive et réussit à le délivrer. Fier de son fils, il l’étreint chaleureusement et décide de lui offrir le cheval de Hrungnir : Gullfaxi, en guise de remerciement. Lorsqu’Odin apprit la nouvelle, il fut vexé car, il estima que ce cheval lui revenait.

Thor retourne en Asgard où il se fait soigner par la völva Gróa. Cependant, elle est distraite par les nouvelles que lui rapporte Thor de son mari et se perd dans ses incantations. Hélas, le morceau de pierre n’est pas délogé du crâne du dieu et il la gardera à jamais.

Cœur en pierre d’Hrungnir

Hrungnir est le géant connu pour son cœur de pierre. D’après la légende narrée par Snorri, celui-ci serait formé de bords tranchants, représentant trois cornes saillantes. Il semblerait qu’il ait été repris comme symbole magique sur des runes. En effet, pour François-Xavier Dillmann et Régis Boyer, sa ressemblance avec la triscèle celtique est pour le moins « troublante ».

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ces produits pourrait vous intéresser

Statue viking de la déesse Freya, cadeau de décoration

Statue Viking Déesse Freya

DécouvrirPendentif viking dragon

Pendentif Viking Dragon

Découvrir

pierre henri de Villers en Ouche vient d'acheter :

👉 Perles de Barbe Viking 24 Runes

Myriam de L'Isle-d'Abeau vient d'acheter :

👉 Bague Sowilo Runes Rotatives

David de BOURGES vient d'acheter :

👉 Anneau Viking Racines d'Yggdrasil

0
    0
    Votre panier
    Votre panier est videRetour à la boutique