Bifröst – Pont Arc-En-Ciel entre Asgard et Midgard

26 Mar, 2024Mythologie nordique

Parmi les lieux légendaires de la mythologie nordique, Bifröst est certainement l’un des plus importants. Cet arc-en-ciel sert en effet de pont pour relier Asgard (le ciel) à Midgard (la terre). Composé de seulement trois couleurs, il est entouré d’un feu ardent pour empêcher les géants de le franchir et ainsi d’envahir le royaume des dieux. Heimdallr, le dieu Ase, en assure la garde constante afin de renforcer sa protection face à toute menace extérieure.

Une création des dieux

Le pont arc-en-ciel Bifröst, appelé également Ásabrú (pont des Ases) est une création divine. Odin et ses frères ont conçu l’univers nordique en utilisant le cadavre du géant Ymir. Ainsi, ils ont bâti Midgard, le monde des hommes. Or, les mortels sont bien inférieurs aux dieux et aux géants car, ils ne possèdent ni leur force ni leurs pouvoirs. Le dieu suprême se charge d’une mission sacrée : protéger les hommes des forces colossales des jötnar.

En se servant du feu, de la glace et de l’air, Odin a créé le pont Bifröst reliant Midgard à Asgard, le royaume des dieux. Il est dit que ce pont est des plus robustes. Ainsi, les dieux peuvent se rendre à cheval dans le monde des mortels afin de les aider à régler certaines affaires ou encore pour leur assurer leur protection. Même si ce pont est considéré comme un arc-en-ciel, il n’est composé que de trois couleurs (en rapport avec les éléments naturels utilisés).

Un feu ardent pour éloigner les géants

Des trois couleurs qui composent le Bifröst, seul le rouge est cité dans les sources historiques. Celle-ci est en réalité le feu ardent qui brûle constamment afin d’empêcher les géants de pénétrer en Asgard. Dans la partie Gylfaginning de son Edda en Prose, Snorri Stulurson écrit :

Gangleri demanda alors : « Du feu brûle-t-il au-dessus du Bifröst ? »
Hár dit : « Ce que tu vois de rouge dans l’arc est du feu qui brûle. Au ciel pourraient monter les géants-du-givre et les géant-des-montagnes s’il était possible à tous de traverser le Bifröst à volonté. »

Heimdallr, le gardien du pont Bifröst

Même si un feu brûle sans cesse, Bifröst représente une faille importante dans les défenses du royaume d’Asgard. C’est pourquoi, le dieu Heimdall en devient le gardien sacré. Heimdallr n’a pas été choisi au hasard car, il possède une vision nocturne et une ouïe relativement développée. A tel point que les légendes racontent qu’il est capable d’entendre l’herbe pousser, tout comme la laine sur le dos des moutons. N’ayant pas besoin de nombreuses heures de sommeil, il peut passer des nuits blanches à guetter la venue des Géants des Montagnes. A la moindre menace, il est prêt à souffler dans sa corne Gjallarhorn.

En outre, il vit à Himinbjorg (montagnes du ciel en vieux norrois), tout proche du pont arc-en-ciel. Cela lui permet d’être toujours aux aguets et de ne rater aucune arrivée suspecte. Cependant, Heimdall a un fort penchant pour l’hydromel, dont il délecte ses papilles, tranquillement installé dans sa forteresse. Un péché mignon dangereux car, le dieu Ase n’est peut-être pas toujours assez vigilant.

Pont arc-en-ciel Bifröst

Le point brisé du Ragnarök

Hélas, malgré toutes les précautions prises par les dieux et la surveillance constante d’Heimdall, La prophétie du Ragnarök se réalise. Bifröst cède après le passage des géants du Muspellheim et de leur chef, Surt. En effet, après avoir soufflé une dernière fois Gjallarhorn qui résonne à travers les neuf mondes divins, Heimdallr est blessé à mort par Loki. Néanmoins, dans un dernier excès de rage, il parvient à le tuer en retour de son épée.

Sans sa sentinelle, Asgard est envahi par les géants, après avoir traversé de longs fleuves. Les Jötnar massacrent les dieux et mettent ainsi fin à leur règne et à l’ancien monde. Un tragique événement que conte Fafnir à Sigurd avant de mourir :

Sigurd : « Dis-moi, Fáfnir,
Qu’on dit savant
Et qui en sait tant,
Quel nom a cette île
Où Surtr et les ases
Mêleront l’eau-des-armes ? »

Fafnir : « Incréée, elle se nomme
Et là tous
Les dieux joueront des lances ;
Bilröst se brise,
Quand ils passent sur le pont
Et les chevaux nagent dans le fleuve. »

Bifröst dans la culture populaire moderne

Le pont de Bifröst apparait dans différentes œuvres de fiction contemporaines. Il joue un rôle essentiel dans les bandes dessinées et les films de Marvel, comme : Thor (2011), Thor : Le Monde des ténèbres (2013), Thor : Ragnarok (2017) mais également, Thor : Love and Thunder (2022). En outre, le pont arc-en-ciel est présent dans plusieurs jeux vidéo :

  • Valkyrie Profile 2 : Silmeria (2006),
  • Lego Marvel Super Heroes (2013),
  • Guild Wars 2 (2012),
  • Fire Emblem Fates (2015),
  • God of War (2018).
0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ces produits pourrait vous intéresser

Casquette viking Berserker en coton, cadeau homme fêtes

Casquette Viking Berserker

DécouvrirBague celtique Triskèle argent

Bague Celtique Triskèle

Découvrir

David de BOURGES vient d'acheter :

👉 Tenture Viking le Valhalla

Nil de AMBOISE vient d'acheter :

👉 Bague Viking Serpent de Loki

Lara de LISIEUX vient d'acheter :

👉 Couteau Viking de Ragnar

0
    0
    Votre panier
    Votre panier est videRetour à la boutique