Vali – Fils d’Odin et Vengeur de Baldur

16 Avr, 2024Mythologie nordique

Dans la mythologie nordique, le meurtre de Baldur est un événement important et tragique. Le dieu de la jeunesse et de la beauté est tué involontairement par son frère Hödr, ensorcelé par Loki. Odin ne se remet pas de la perte de son fils bien-aimé et engendre un autre enfant à la suite d’un viol : Vali. Dieu de la vengeance, Vali a pour quête divine de tuer l’assassin de Baldur, qui n’est autre que son demi-frère. Découvrez le mythe fascinant du plus jeune dieu du folklore viking.

Les origines de Vali

Le nom de Vali varie en fonction des écrits car, parfois, le dieu viking est nommé Ali. Son étymologie est également sujette à différentes propositions mais, la plus plausible est qu’elle serait un dérivé de « Wanilo », qui peut être traduit par « le petit Vane ». Il porte également le nom de « Both » et de « Bous » dans certains textes évhéméristes nordiques, rédigés par Snorri Sturluson et Saxo Grammaticus.

Même si Vali est une figure importante dans la mythologie nordique, il n’est mentionné que dans les textes scandinaves les plus célèbres, les Eddas. Il est présenté dans la partie Gylfaginning de l’Edda en prose. Snorri Sturluson le décrit comme étant un habile archer, même si aucune autre source ne l’atteste :

« Il y en a un autre qui s’appelle Ali ou Vali et qui est fils d’Odin et de Rind. Il est hardi dans les batailles et les traits qu’il lance sont des plus heureux. »

En outre, il est cité dans le chapitre 1 de la partie Skáldskaparmál parmi les douze dieux Ases majeurs de la mythologie nordique. Il est désigné parmi les invités du banquet organisé pour la venue du géant Ægir, comme Odin, Thor ou encore Freyr.

Le viol de Rindr

Comme l’historien du XIIIe siècle l’explique dans son Edda en prose, Vali est le fils d’Odin et de la déesse Rind. On retrouve également un récit plus détaillé dans le livre III de la Gesta Danorum, de Saxo Grammaticus.

Rindr y est présentée comme la fille du roi des Rusyns (ou Ruthènes). Après la mort tragique de son fils Baldur, Odin consulte une völva afin de trouver le moyen de se venger de cette perte immense.

Celle-ci lui annonce qu’il va engendrer un fils du nom de Vali, avec une jeune fille, Rindr. Croyant fortement en cette prophétie, le dieu suprême nordique se rend chez les Rusyns sous l’apparence d’un guerrier se prénommant Roster.

Odin essaie de charmer la jeune fille mais se fait éconduire deux fois. Désirant par-dessus tout que la prédiction se réalise, il use de ses pouvoirs magiques pour ensorceler un morceau d’écorce qu’il grave de runes magiques.

Avec ce bâton, il touche alors Rindr afin de provoquer chez elle une crise de folie. Il en profite pour se déguiser en guérisseuse du nom de Wecha et fait croire aux proches de la jeune fille qu’il possède les remèdes nécessaires à sa guérison. Or, il suggère de l’attacher au lit afin qu’elle ne puisse pas se débattre.

La pauvre Rindr se retrouve totalement prisonnière de l’emprise d’Odin qui ne perd pas une minute pour la violer. De ce viol naitra Vali, le dieu viking vengeur de la mort de Balder.

Dieu Vali

La mort de Baldur

Vali n’a été engendré que pour venger la mort de son demi-frère, Balder. En effet, le fils tant aimé du dieu Odin et de la déesse Frigg a trouvé la mort à cause de la perfidie de Loki. Ce meurtre est détaillé dans le chapitre 49 du Gylfaginning, de l’Edda en prose.

Le désir de vengeance de Loki

Le dieu viking de la ruse et du chaos a toujours été profondément jaloux de Baldr et n’a pas apprécié d’avoir été oublié lors d’un banquet d’Odin. Il cherche depuis lors à se venger et trouve l’occasion parfaite.

Les dieux Ases connaissent leur fin tragique grâce aux prophéties du Ragnarök. Aussi, lorsque Baldur parle aux dieux de ses rêves prémonitoires sur sa mort, Frigg essaie de mettre tout en œuvre pour éviter que les prédications se réalisent. Elle demande alors à tous les êtres vivants et objets des neuf mondes divins de prêter serment afin de ne jamais faire de mal à Balder.

La perfidie de Loki

Or, un jour, les dieux s’amusent de l’invincibilité de Baldur en lui jetant tout un tas d’objets sans jamais le toucher. Höd, le frère de Baldur et second fils d’Odin, ne peut participer à cause de sa cécité. Loki va le chercher et lui propose de jeter une lance de gui sur Balder. Il se dévoue même pour aider le dieu aveugle à contrôler la trajectoire de son jet. Or, ce que Höd ne sait pas c’est que Loki a ensorcelé le buisson de gui qui n’a pas prêté serment car, la déesse Frigg l’avait oublié. Ainsi, Höd jette la lance et touche son frère en plein cœur, entraînant sa mort.

Les dieux Ases sont profondément attristés par cette perte, mais surtout Odin et Frigg qui sont totalement effondrés. Tandis qu’Hermód chevauche pendant neuf nuits pour se rendre au royaume d’Hel afin de ramener Baldur, les Ases offrent au dieu de la beauté de magnifiques funérailles. Il dépose son corps dans son navire Hringhorni et Odin y ajoute son anneau magique, Draupnir, en signe de respect.

Vali, le dieu vengeur

La particularité de Vali est qu’il devient adulte en seulement une nuit. Dès le lendemain de sa naissance, il commence sa quête divine : retrouver Höd afin de le tuer. En effet, même si le dieu aveugle est l’assassin involontaire de Baldr, Odin n’arrive pas à lui pardonner cette atrocité.

Cette vengeance est expliquée dans différentes sources historiques comme, dans les poèmes eddiques Hyndluljóð, Baldrs draumar et Völuspá. Vali ne se lave pas et ne se coiffe pas tant qu’il n’a pas réussi à tuer Höd, comme cet extrait de Baldrs draumar en témoigne :

« Rindr a conçu Váli
Dans les salles de l’ouest,
Celui-ci, âgé d’une nuit,
Tuera le fils d’Ódinn,
Ne se lavera pas les mains
Ni ne se peignera ses cheveux
Que sur le bûcher n’ait été porté
L’ennemi de Baldr »

Un survivant du Ragnarök

Aucun écrit ne mentionne la présence de Vali, Höd ou encore Baldur dans les combats épiques du Ragnarök. En revanche, ils font partie des survivants de l’ancien monde en revenant du royaume des morts. Vali est mentionné dans le chapitre 53 du Gylfaginning de l’Edda de Snorri qui parle du nouveau monde :

« Vidar et Vali survivront, car ni la mer ni le feu de Surt ne leur auront fait du mal. Ils habiteront à Idavoll, là où autrefois s’élevait Asgard. »

Enfin, dans la strophe 51 du poème Vafþrúðnismál de l’Edda poétique, il est raconté que Vali habitera les cieux après la bataille finale du Ragnarök, en compagnie de Vidar.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ces produits pourrait vous intéresser

Couteau viking de Ragnar en acier et cuivre, cadeau cuisine homme pour fêtes

Couteau Viking de Ragnar

DécouvrirAnneau viking la forêt de Vidar

Anneau Viking la Forêt de Vidar

Découvrir

Christine de La clayette vient d'acheter :

👉 Bague Nordique Arbre de Vie

Andrea de Fa vient d'acheter :

👉 Perles de Barbe Viking 24 Runes

Andrea de Fa vient d'acheter :

👉 Boucles d'Oreilles Vikings Rán en Argent

0
    0
    Votre panier
    Votre panier est videRetour à la boutique