Höd – Dieu Aveugle et Frère de Baldur

7 Avr, 2024Mythologie nordique

Il existe dans la mythologie un dieu aveugle qui connaît un destin tragique. Il s’agit d’Höd, l’un des fils d’Odin et frère de Baldur, qu’il tue involontairement. En effet, Höd est victime de la ruse et de la perfidie de Loki qui se sert de lui pour assouvir sa soif de vengeance. Vilipendé, par tous à cause de son acte effroyable, Odin engendre même un autre fils pour l’assassiner et ainsi venger son tant aimé Baldr.

Les origines d’Höd

Höd (connu aussi sous le nom de Hodr, Hoder ou Hodur) est un dieu nordique peu connu de la mythologie scandinave. Pourtant sa légende joue un rôle important dans les croyances vikings. Il est l’un des fils d’Odin et de Frigg et est connu pour sa cécité, comme le sous-entend Snorri au chapitre 13 du Skáldskaparmál :

« Dieu Aveugle, Meurtrier de Baldr, Lanceur du Gui, Fils d’Odin, Compagnon de Hel, Ennemi de Vali. »

Il est mentionné pour la première fois dans le poème épique anglo-saxon Beowulf. Mais, il est surtout décrit dans le chapitre 28 de la Gylfaginning de l’Edda en prose de Snorri Sturluson. En effet, l’historien parle du meurtre involontaire de son frère Balder :

« Il y a un Ase qui s’appelle Hodr et qui est aveugle. Il n’est que trop fort. Les dieux auraient voulu qu’on n’eût pas à mentionner cet Ase, car l’acte qu’il accomplira de ses mains sera longtemps gardé en mémoire parmi les dieux et les hommes. »

Snorri explique bien la colère et l’effroi que ressentent les hommes comme les dieux Ases envers Höd. A tel point qu’ils ne veulent plus prononcer son nom ou entendre parler de lui.

Le meurtre intentionnel de Baldur

Bien qu’il soit le fils d’Odin, Höd est un dieu nordique qui est seulement connu pour être l’assassin de son frère Baldur, le dieu de la lumière, la beauté, la jeunesse. Baldr (appelé aussi Balder ou Baldur) est le fils favori d’Odin, qu’il affectionne pour sa bonté et sa douceur. Or, avec les prophéties du Ragnarök, Odin sait que son fils tant aimé va trouver la mort, mais ne sait ni comment ni par qui.

La prophétie de la Völva

La strophe 8 du poème « Baldrs draumar », explique alors qu’Odin se rend chez une Völva afin de lui demander qui sera le meurtrier de son fils Baldur. Celle-ci lui dévoile que ce sera son autre fils aveugle, Höd. Dans le même poème à la stophe 9, la Völva explique que Baldr sera tué avec une branche de gui, un « rameau renommé ».

Mais c’est dans le chapitre 49 du Gylfaginning de l’Edda en prose que l’on retrouve le plus d’informations sur la mort de Baldr. Ainsi, Snorri raconte que Baldur est très soucieux car, depuis plusieurs jours il rêve de sa mort. Tellement inquiet, il en parle même aux dieux Ases, qui se retrouvent, à leur tour, préoccupés.

Odin n’a en effet pas oublié la prophétie de la voyante et sait que son fils va prochainement trouver la mort. Il demande alors à son épouse Frigg de parcourir les neuf mondes afin que tous les éléments de la nature prêtent serment de ne faire aucun mal à Badr.

La ruse de Loki

Hélas, Frigg oublie de demander à un rameau de gui de tenir cette promesse. Il est possible que la déesse n’ait pas compris le danger que pouvait représenter cette plante face à un dieu nordique. Baldur étant devenu invincible, les dieux décident de s’amuser en lui lançant tout un tas d’objets, sans que cela ne le blesse.

Or, Loki ayant toujours gardé rancœur envers Odin et Baldr pour ne pas avoir été convié à un banquet, désire prendre sa vengeance. Ayant remarqué que Frigg avait oublié de demander au buisson de gui de prêter serment, il s’empresse de fabriquer une lance de gui.

Höd, le dieu aveugle

Aveugle, Höd ne peut pas participer au jeu et reste en retrait. Par pure ruse, Loki l’invite alors à se joindre à eux et à jeter la lance de gui sur Baldr. Le dieu de la tromperie, prenant comme excuse sa cécité, lui propose même de l’aider à diriger l’envoi. Hélas, avec toute sa perfidie dont il est capable, Loki oriente la lance en plein cœur de Baldr qui meurt sur le coup.

Le retour impossible de Baldur

Face à cet acte et surtout à cette perte, les dieux Ases sont anéantis. Hermod, le frère d’Höd et de Baldr décide de se rendre à Hel, afin de faire revenir Baldur d’entre les morts, contre une rançon. Alors qu’Hermod chevauche pendant neuf nuits, les dieux brûlent le corps de Balder (et de son épouse morte de chagrin) sur son bateau, Hringhorni.

Pendant ce temps, Hermod est arrivé à Hel et supplie la déesse de lui rendre son frère. Ce à quoi celle-ci lui répond qu’elle le lui rendra à la condition que tous les êtres et éléments naturels pleurent la perte du dieu. Si un objet ou une personne n’éprouve aucune peine, Baldur restera à Hel pour l’éternité.

De retour, les dieux Ases décident d’envoyer des messagers au travers des neuf mondes pour pleurer la perte de Baldr. Tous s’exécutent à l’exception de Loki transformé en géante appelée Thokk. Cette terrible machination de Loki condamne Baldr à rester prisonnier d’Hel jusqu’au crépuscule des dieux.

La mort d’Höd

Odin ne parvient pas à se remettre de la perte de Baldur. Même si Höd a commis ce meurtre involontairement, Odin lui en veut énormément. C’est pourquoi, il donne naissance à un autre enfant : Vali. C’est la même voyante qu’au départ qui dévoile à Odin que son fils Höd trouvera la mort par l’épée de Vali.

Ce personnage a la particularité d’atteindre l’âge adulte en seulement une nuit. En outre, il est dit qu’il ne se lavera pas et ne se coiffera pas avant d’avoir accompli sa vengeance :

« Rindr a conçu Váli
Dans les salles de l’ouest,
Celui-ci, âgé d’une nuit,
Tuera le fils d’Ódinn,
Ne se lavera pas les mains
Ni ne peignera ses cheveux
Que sur le bûcher n’ait porté
L’ennemi de Baldr. »

(Strophe 11 du poème Baldrs draumar)

Les rescapés du Ragnarök

Le Ragnarök est la bataille apocalyptique mettant fin à l’ancien monde. Les dieux doivent affronter les forces du chaos, menées par Loki, et seront exterminés. Or, certains d’entre eux seront sauvés de cet événement cataclysmique, dont Baldur et Höd (mais aussi Vidar, Vali, Modi et Magni). Ainsi, ils créeront le nouveau monde et règneront depuis l’arbre d’Yggdrasil.

Höd, un dieu réellement aveugle ?

D’après de nombreux historiens, il existe de grandes incohérences dans le mythe d’Höd, notamment au niveau de sa cécité. En effet, celle-ci est surtout décrite dans la Gylfaginning de Snorri Sturlurson. Or, l’historien a rédigé cette partie en s’appuyant sur les fresques murales à Hjardarholt, qui représentent plusieurs légendes nordiques.

D’après l’écrivain danois, Viktor Rydberg, Snorri aurait tout simplement mal interprété ces fresques. En effet, sur ces représentations picturales, Loki guide la main d’Höd qui a les yeux fermés. Cependant, cela veut certainement dire que cette scène symbolise la ruse de Loki qui contrôle Höd pour tuer « aveuglément » son frère. Ainsi, Höd ne serait pas vraiment un dieu aveugle, mais tout simplement trompé par la fourberie de Loki.

Enfin, dans certaines chroniques évhéméristes danoises, Höd est présenté comme un vaillant guerrier, ennemi juré de Baldr, qu’il tue avec volonté et sans le moindre regret.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ces produits pourrait vous intéresser

Fibule viking d’Ivar

Fibule Viking d’Ivar

DécouvrirAnneau viking les racines profondes de l'arbre de vie Yggdrasil, cadeau

Anneau Viking les Racines Profondes d’Yggdrasil

Découvrir

François-Axel de Guilvinec vient d'acheter :

👉 Bague Celte Serpent Ouroboros

Bernard de Raveau vient d'acheter :

👉 Bracelet Viking les Loups Freki et Geri

Christine de La clayette vient d'acheter :

👉 Bague Nordique Arbre de Vie

0
    0
    Votre panier
    Votre panier est videRetour à la boutique