Vikings célèbres

Découvrez l’histoire des vikings les plus célèbres de tous les temps. Plongez dans l’univers des rois, seigneurs et explorateurs qui ont marqué l’Âge Viking.

Aucun résultat

La page demandée est introuvable. Essayez d'affiner votre recherche ou utilisez le panneau de navigation ci-dessus pour localiser l'article.

L’Âge viking est marqué par des rois, des seigneurs, des guerriers et des explorateurs audacieux dont les exploits sont immortalisés dans les sagas. Parmi ces figures emblématiques, certains vikings célèbres ont marqué l’histoire. Ces guerriers, à la tête d’armées puissantes, ont mené des raids à travers l’Europe, établissant des royaumes et imposant leurs lois.

Au fil des siècles, les chroniques européennes ont immortalisé l’histoire des vikings célèbres pour leur bravoure, leur cruauté ou leurs exploits. Voici quelques-uns des vikings les plus célèbres, ainsi que les récits qui ont cimenté leur légende.

Seigneurs et rois vikings célèbres

Les seigneurs et rois vikings célèbres, comme Ragnar Lothbrok et Ivar le Désossé, ont marqué leur époque par leurs conquêtes et leur leadership. Ils ont influencé durablement les sagas et la géopolitique nordique.

Ragnar Lothbrok

Vikings célèbres Ragnar Lothbrok

Profil du célèbre viking Ragnar Lothbrok

Nom : Ragnar Lodbrok (Ragnarr Loðbrók en vieux norrois)
Surnom : Ragnarr aux braies velues
Date et lieu de naissance : Inconnus
Date et lieu de décès : 865, Northumbrie (Angleterre)
Fils de : Sigurd Hring, roi légendaire
Enfants : Parmi ses descendants les plus célèbres, on compte Ivar Ragnarsson, Björn Ier, Hvitserk Ragnarsson, Ubbe Ragnarsson, Halfdan Ier et Sigurd Œil de Serpent.

Biographie de Ragnar Lothbrok

Ragnar Lodbrok, figure emblématique des vikings célèbres, est souvent décrit comme un roi semi-légendaire de Suède et du Danemark. Bien que les détails précis de sa vie soient enveloppés dans le mystère, sa réputation de guerrier redoutable et de chef viking est indéniable.

Son surnom, « Ragnarr aux braies velues », trouve son origine dans une histoire où il aurait conçu des braies spéciales pour tuer un serpent géant, lui permettant ainsi de gagner la main de sa future épouse.

Sous son règne, qui se situerait quelque part entre 750 et 865, Ragnar a mené de nombreuses expéditions à travers l’Europe, semant la terreur et la destruction. Ses exploits ont été particulièrement marquants au milieu du IXème siècle.

Sa fin tragique en 865, jeté dans une fosse aux serpents par les Anglo-Saxons en Northumbrie, est un témoignage de la brutalité de l’époque et de la rivalité entre les vikings et les royaumes d’Angleterre.

L’héritage de Ragnar perdure à travers ses fils, qui ont continué à forger la légende viking à travers leurs propres exploits et conquêtes.

Bjorn Côtes-de-Fer

Célèbre viking Bjorn côtes de Fer

Profil du célèbre viking Bjorn Côtes-de-Fer

  • Nom : Björn Ragnarsson, Björn Ier
  • Surnom : Björn Côtes-de-Fer (Björn Járnsíða en vieux norrois)
  • Date et lieu de naissance : Inconnus
  • Date et lieu de décès : 876, Suède
  • Fils de : Ragnar Lodbrok et Aslaug ou Thora Borgarthiort
  • Enfants : Éric II Björnsson, Refil Björnsson, Áslákr Björnsson.

Biographie de Bjorn Côtes-de-Fer

Björn Côtes-de-Fer, ou Björn Ier, est l’un des plus populaires et célèbres vikings de l’histoire. Fils du légendaire Ragnar Lodbrok, il a hérité de l’ambition et de la bravoure de son père.

Ses exploits maritimes sont légendaires. À la tête de vastes expéditions, il a navigué des côtes de la Francie occidentale à l’Angleterre, et a même poussé son audace jusqu’aux eaux de la Méditerranée, souvent aux côtés du chef norvégien Hasting. Ces voyages ont non seulement renforcé sa réputation de guerrier et de navigateur, mais ont également établi des liens commerciaux et culturels entre les territoires.

Sur le trône de Suède et d’Uppsala de 860 à 880, Björn a laissé une empreinte indélébile. Il est le fondateur légendaire de la dynastie de Munsö, une lignée qui a façonné l’histoire suédoise pendant des générations. Bien que viking dans l’âme, il a montré une certaine ouverture d’esprit en tolérant le christianisme, une religion qui gagnait du terrain à cette époque.

Sa dernière demeure, un tumulus sur l’île de Munsö, surplombant le lac Mälaren, est un témoignage silencieux de sa grandeur. Couronné par une pierre runique, ce lieu rappelle à tous le règne et les exploits de Björn Côtes-de-Fer.

Ivar le Désossé

Profil du célèbre viking Ivar Ragnarsson

  • Nom : Ivar Ragnarsson
  • Surnom : Ivar le Désossé (Ivarr inn Beinlausi en vieux norrois)
  • Date et lieu de naissance : Inconnus
  • Date et lieu de décès : 870, Irlande
  • Fils de : Ragnar Lodbrok & Aslaug
  • Enfant : Sichfrith Ivarsson.

Biographie d’Ivar Ragnarsson

Ivar Ragnarsson, plus connu sous le surnom d’Ivar le Désossé, est une figure centrale de l’âge d’or viking. Fils du légendaire Ragnar Lodbrok et d’Aslaug, il a hérité d’une ambition insatiable et d’une soif de conquête.

Sa renommée s’est principalement construite en Angleterre, où il a été l’un des chefs vikings à la tête de la conquête du Danelaw à la fin du IXème siècle. Avec ses frères, il a établi une domination sur une vaste étendue de territoires, englobant des régions du Danemark, de la Suède, de l’Angleterre et de l’Irlande.

Sa réputation de berserker, des guerriers connus pour leur fureur au combat, lui a valu le titre de « roi Berserker ». Cette fureur, combinée à sa stratégie militaire, a fait de lui un adversaire redouté sur le champ de bataille.

Les recherches de Clare Downham suggèrent une autre facette de sa vie. Selon elle, Ivar Ragnarsson serait également Ivar ou Ímar, le roi de Dublin. En tant que tel, il serait le fondateur de la dynastie des Uí Ímair, une lignée qui a joué un rôle déterminant dans l’histoire de l’Irlande.

Sa mort en 870 en Irlande marque la fin d’une époque, mais son héritage, à travers ses conquêtes et sa descendance, perdure à travers les siècles.

Harald à la Belle Chevelure

Viking célèbre Harald à la Belle Chevelure

Profil du célèbre viking Harald à la Belle Chevelure

  • Nom : Harald Ier de Norvège
  • Surnom : Harald à la Belle Chevelure (Haraldr hárfagri en vieux norrois)
  • Date et lieu de naissance : 850, Vestfold (Norvège)
  • Date et lieu de décès : 933, Rogaland (Norvège)
  • Fils de : Halfdan ‘le Noir’ Gudrødsson & Ragnhild Sigurdsdatter
  • Enfants : Il a eu 22 enfants, parmi lesquels se distinguent Éric à la Hache sanglante et Haakon le Bon.

Biographie d’Harald à la Belle Chevelure

Harald Ier, mieux connu sous le surnom d’Harald à la Belle Chevelure, est l’un des plus célèbres vikings de l’histoire norvégienne. Né en 850 à Vestfold, il est le fruit de l’union entre Halfdan ‘le Noir’ Gudrødsson et Ragnhild Sigurdsdatter.

Sa renommée s’est construite sur son ambition de rassembler les royaumes fragmentés de Norvège sous une seule bannière. Cette vision a culminé avec sa victoire décisive à la bataille de Hafrsfjord, près de Stavanger, marquant ainsi la naissance d’un royaume unifié de Norvège. Son règne, qui s’étend de 872 à 931, est marqué par cette unification et par la consolidation de son pouvoir.

Outre ses exploits militaires, Harald est également le fondateur de la dynastie des Ynglingar, une lignée qui a influencé la politique et la culture norvégiennes pendant des générations. Sa descendance est impressionnante, avec 23 enfants, dont certains, comme Éric à la Hache sanglante et Haakon le Bon, ont laissé leur propre empreinte dans l’histoire.

Harald est décédé en 933 à Rogaland, mais son héritage, en tant que premier roi de Norvège et fondateur d’une dynastie, continue de résonner à travers les âges.

Rollon le Marcheur

Viking célèbre Rollon le Marcheur

Profil du célèbre viking Rollon le Marcheur

  • Nom : Hrólfr, Rollon, Robert Ier le Riche
  • Surnom : Rolf le Marcheur (Göngu-Hrólfr en vieil islandais)
  • Date et lieu de naissance : ~ 850, Norvège ou Danemark
  • Date et lieu de décès : ~932, Rouen (France)
  • Fils de : Ragnvald Eysteinsson & Ragnhilde
  • Enfants : Guillaume Longue-Épée, Adèle de Normandie.

Biographie de Rollon le Marcheur

Rollon, également connu sous le nom de Rolf le Marcheur, est une figure centrale de l’histoire médiévale européenne. Né aux alentours de 850, soit en Norvège soit au Danemark, il est issu de la lignée de Ragnvald Eysteinsson et Ragnhilde.

Sa renommée s’est principalement construite en France, où il est devenu le fondateur du duché de Normandie. Par le traité de Saint-Clair-sur-Epte, il a établi les bases de ce qui deviendra l’une des régions les plus puissantes de France médiévale. En tant que jarl des Normands, il a jeté les fondations d’une lignée qui donnera naissance à de nombreux ducs de Normandie, y compris son propre fils, Guillaume Longue-Épée.

Rollon est décédé à Rouen vers 932, mais son héritage perdure. Sa vision et son leadership ont façonné la Normandie, et sa descendance a joué un rôle déterminant dans l’histoire de l’Europe. La statue érigée en son honneur à Rouen, sculptée par Arsène Letellier, est un rappel éternel de sa grandeur et de son influence.

Olaf Tryggvason

Profil du célèbre viking Olaf Tryggvason

  • Nom : Olaf Tryggvason (Óláfr Tryggvason en vieux norrois)
  • Date et lieu de naissance : ~ 963, sud de la Norvège
  • Date et lieu de décès : 1000, Norvège
  • Fils de : Tryggve Olafsson & Thyra de Danemark
  • Enfant : Tryggvi Olafsson.

Biographie d’Olaf Tryggvason

Olaf Tryggvason, né aux alentours de 963 dans le sud de la Norvège, est un symbole de l’histoire scandinave. Son parcours, marqué par des épreuves et des triomphes, est un témoignage de la résilience et de la détermination viking.

Sa vie commença par des épreuves, puisqu’il fut réduit en esclavage en Estonie. Cependant, il parvint à s’élever au rang de guerrier dans la Rus’ de Kiev. Animé par l’esprit d’aventure, Olaf entreprit des expéditions en mer Baltique et dans les îles britanniques, renforçant sa réputation de guerrier redoutable.

En 994, il se convertit au christianisme et fut baptisé. L’année suivante, il monta sur le trône de Norvège, position qu’il occupa jusqu’à sa défaite à la bataille de Svolder en l’an 1000. En tant que roi, Olaf entreprit la christianisation forcée de la Norvège, un acte qui changea à jamais le paysage religieux de la région.

Outre ses efforts de conversion, Olaf est également reconnu pour avoir fondé la ville de Nidaros, aujourd’hui connue sous le nom de Trondheim. Il y fit construire la première église de Norvège, marquant ainsi le début de la christianisation architecturale du pays.

Olaf Tryggvason est décédé en 1000, mais son héritage perdure. Sa vie, marquée par l’esclavage, la guerre, la foi et la royauté, est un chapitre essentiel de l’histoire norvégienne.

Harald l’Impitoyable

Profil du célèbre viking Harald l’Impitoyable

  • Nom : Harald Sigurdsson
  • Surnoms : Harald l’Impitoyable ou le Sévère (Haraldr harðráði en vieux norrois), l’Éclair du Nord, le dernier des vikings
  • Date et lieu de naissance : ~1015, Ringerike (Norvège)
  • Date et lieu de décès : 25 septembre 1066
  • Fils de : Sigurðr Syr Halvdanson & Åsta Gudbrandsdatter
  • Enfants : Maria, Ingegerd, Magnus, Olaf Kyrre.

Biographie d’Harald l’Impitoyable

Harald Sigurdsson, plus connu sous le surnom d’Harald l’Impitoyable, est l’un des vikings célèbres emblématiques de l’histoire. Né en 1015 à Ringerike en Norvège, il a rapidement démontré des compétences exceptionnelles au combat, se distinguant dès l’âge de 15 ans lors de la bataille de Stiklestad.

Après cette bataille, ce célèbre viking partit en exil et gravit les échelons pour devenir chef de la garde varangienne à Constantinople, une position prestigieuse qui témoigne de son habileté et de sa bravoure.

En 1046, il revint en Norvège pour revendiquer le trône, qu’il occupa jusqu’à sa mort. Sous son règne, il fonda la ville d’Oslo, selon les écrits de Snorri. Cependant, malgré ses réalisations, il fut un monarque controversé, souvent critiqué pour son autoritarisme.

Harald avait des ambitions qui dépassaient les frontières de la Norvège. Il lança plusieurs campagnes navales dans le but de conquérir le Danemark, bien que ces tentatives se soient avérées infructueuses. Sa soif de pouvoir l’amena également à revendiquer le trône d’Angleterre. Cependant, cette ambition fut fatale : il trouva la mort en 1066 lors de la bataille du pont de Stamford.

Harald l’Impitoyable est souvent considéré comme le dernier des grands rois vikings. Sa vie, marquée par le combat, l’exil, la royauté et l’ambition, est un témoignage de l’âge d’or des vikings et de leur influence sur l’histoire européenne.

Harald Bleu-Dent

Profil du célèbre viking Harald Bleu-Dent

  • Nom : Harald Gormsson, Harald Ier du Danemark
  • Surnom : Harald à la Dent bleue (Harald Blåtand en danois)
  • Date et lieu de naissance : ~ 910, Danemark
  • Date et lieu de décès : 986, Jomsborg
  • Fils de : Gorm l’Ancien & Thyra du Danemark
  • Enfants : Haakon, Gunhild, Thyra, Sven à la Barbe fourchue.

Biographie d’Harald Bleu-Dent

Harald Gormsson, plus couramment appelé Harald à la Dent bleue, est une personnalité marquante de l’histoire danoise. Né aux alentours de 910, il est le fils de Gorm l’Ancien et de Thyra du Danemark.

Succédant à son père, Harald a joué un rôle crucial dans l’unification du royaume du Danemark. Son ambition ne s’est pas arrêtée là : il a étendu son influence en conquérant le sud de la Norvège, renforçant ainsi la puissance du Danemark en Scandinavie.

Mais l’aspect le plus marquant de son règne est sans doute sa conversion au christianisme. Embrassant cette nouvelle foi, Harald a entrepris une mission de christianisation à travers tout son royaume. Il a ordonné la construction d’églises et a joué un rôle déterminant dans la transition religieuse de la région.

Sous son règne, le paysage danois a également été marqué par l’érection de cinq grandes forteresses circulaires, témoignant de ses efforts pour renforcer et centraliser le pouvoir royal.

Harald à la Dent bleue est décédé en 986 à Jomsborg, laissant derrière lui un héritage d’unification, de christianisation et de fortifications qui ont façonné le Danemark pour les générations à venir.

Knut le Grand

Profil du célèbre viking Knut le Grand

  • Nom : Knut Sveinsson
  • Surnom : Knut le Grand (Knud den Store en danois)
  • Date et lieu de naissance : 994, Danemark
  • Date et lieu de décès : 12 novembre 1035, Shaftesbury (Angleterre)
  • Fils de : Sven à la Barbe fourchue & Gunhild
  • Enfants : Sven Knutsson, Harold Pied-de-Lièvre, Hardeknut, Gunhild.

Biographie de Knut le Grand

Knut le Grand, né en 994 au Danemark, est l’un des vikings célèbres les plus emblématiques de l’histoire scandinave. Son ascension au pouvoir et ses conquêtes ont façonné une grande partie de l’Europe du Nord au début du XIème siècle.

En 1016, il devint le monarque conquérant du royaume d’Angleterre. Deux ans plus tard, en 1018, il s’empara du trône du Danemark, et dix ans après, en 1028, il étendit son règne à la Norvège. Ces conquêtes successives lui permirent de fonder ce qui est aujourd’hui appelé « l’empire danois », un vaste territoire s’étendant sur trois royaumes majeurs.

Knut était non seulement un conquérant, mais aussi un dirigeant habile et visionnaire. Il sut maintenir la paix et la prospérité dans ses vastes territoires, tout en promouvant la culture et le commerce.

Une légende populaire illustre l’étendue de son pouvoir : on raconte qu’il aurait ordonné à la marée montante de refluer, bien que cette histoire soit souvent interprétée comme une démonstration d’humilité de sa part, montrant que même un roi aussi puissant que lui ne pouvait défier les forces de la nature.

Knut le Grand est décédé en 1035 à Shaftesbury, en Angleterre, mais son héritage perdure. Sa vie, marquée par la conquête, la diplomatie et la vision, est un chapitre essentiel de l’histoire européenne.

Sven à la Barbe Fourchue

Profil du célèbre viking Sven à la Barbe Fourchue

  • Nom : Sven Ier
  • Surnom : Sven à la Barbe fourchue (Svend Tveskæg en danois)
  • Date et lieu de naissance : ~ 960, Danemark
  • Date et lieu de décès : 3 février 1014, Gainsborough (Angleterre)
  • Fils de : Harald à la Dent bleue & Æsa-Saum ‘la Couturière’
  • Enfants : Harald II Svensson, Knut le Grand, Gyda, Estrid de Danemark.

Biographie de Sven à la Barbe Fourchue

Sven Ier, plus communément appelé Sven à la Barbe fourchue, est né aux alentours de 960 au Danemark. Fils de Harald à la Dent bleue et d’Æsa-Saum ‘la Couturière’, il est destiné à laisser une empreinte indélébile sur l’histoire de la scandinavie.

Prenant la succession de Harald Ier vers la fin de 986 ou le début de 987, Sven s’est rapidement distingué par ses ambitions territoriales. Sous son règne, le royaume du Danemark s’est étendu, englobant non seulement la Norvège mais aussi une partie de l’Angleterre. Cette expansion a solidifié la position du Danemark comme puissance majeure en Europe du Nord.

Outre ses conquêtes, Sven est également reconnu pour avoir été le premier monarque danois à faire frapper des pièces de monnaie à son effigie. Ces pièces, portant l’inscription « Zven, Rex ad Dener » (Sven, roi des Danois), témoignent de sa volonté d’affirmer son autorité et de renforcer l’identité nationale.

Sven à la Barbe fourchue est décédé le 3 février 1014 à Gainsborough, en Angleterre. Sa vie, marquée par la conquête, l’innovation et le leadership, est un chapitre essentiel de l’histoire danoise et de l’ère viking.

Reines vikings célèbres

Les reines vikings célèbres, telles que Sainte Olga de Kiev et Sigrid la Fière, ont dominé les royaumes nordiques avec force et stratégie, façonnant profondément le cours de l’histoire nordique.

Sigrid la Fière

Profil de la célèbre femme viking Sigrid la Fière

  • Nom : Sigríð Storråda
  • Surnom : Sigrid la Fière ou la Hautaine
  • Date et lieu de naissance : 968, Poznań (Pologne)
  • Date et lieu de décès : 1014, lieu inconnu
  • Fille de : Skoglar Toste
  • Enfants : Olaf III Eriksson Skötkonung, Knut le Grand, Harald II Svensson, Estrid Svendsdatter.

Biographie de Sigrid la Fière

Née en 968 à Poznań, Sigrid la Fière est une femme viking célèbre qui a marqué l’histoire scandinave. Sa vie, marquée par des alliances stratégiques et des actes audacieux, a façonné le destin de quatre nations : la Suède, le Danemark, la Norvège et l’Angleterre.

Épouse de deux souverains majeurs, Éric VI de Suède, surnommé Éric le Victorieux, puis Sven Ier, dit à la Barbe fourchue, elle devint reine consort de ces vastes territoires. Mais au-delà de ses mariages, c’est son caractère indomptable et sa détermination qui la distinguent.

Veuve de son premier époux, elle démontra sa force de caractère en éconduisant deux prétendants lors d’un festin. Dans un acte d’une audace inouïe, elle les fit brûler vifs devant l’assemblée, gagnant ainsi son surnom de « Fière » ou « Hautaine ».

Sa foi païenne était une autre facette de sa personnalité. Elle refusa catégoriquement de se convertir au christianisme, même face à la proposition de mariage du roi de Norvège, Olaf Tryggvasson. Lorsque ce dernier, frustré, la gifla, il scella son destin. Sigrid, animée d’une rancune tenace, attisa l’animosité entre Sven Ier et Olaf, conduisant à la bataille de Svolder où Olaf trouva la mort.

Sigrid la Fière est décédée en 1014, mais son héritage perdure. Sa vie, marquée par la politique, la foi et la vengeance, est un chapitre essentiel de l’histoire nordique.

Olga de Kiev

Profil de la célèbre femme viking Olga de Kiev

  • Nom : Olga de Kiev
  • Surnom : Sainte Olga
  • Date et lieu de naissance : ~ 890, Pskov
  • Date et lieu de décès : 969, Kiev
  • Fille de : Oleg de Novgorod
  • Enfants : Sviatoslav Ier, surnommé « Sviatoslav le Conquérant ».

Biographie d’Olga de Kiev

Née aux alentours de 890 à Pskov, Olga de Kiev est une figure emblématique de l’histoire de la Rus’ de Kiev. Sa vie, marquée par la tragédie, la vengeance et la foi, a laissé une empreinte indélébile sur son pays.

Suite à l’assassinat de son mari, Igor Ier de Kiev, par des membres de la tribu des Drevlianes, Olga prit les rênes de la principauté de Kiev en tant que régente. Animée d’une soif de vengeance, elle orchestre une série de représailles contre les Drevlianes, assurant ainsi sa position et celle de son fils, Sviatoslav.

Mais au-delà de ses actes de vengeance, Olga est surtout reconnue pour son rôle dans l’introduction du christianisme en Rus’ de Kiev. Baptisée à Constantinople, elle devint la première femme sainte de son pays. Sa conversion au christianisme a jeté les bases de la christianisation ultérieure de la région, un tournant majeur dans l’histoire de la Rus’.

Canonisée peu après son décès en 969 à Kiev, Sainte Olga est vénérée non seulement pour sa foi, mais aussi pour sa force, sa détermination et son rôle de pionnière dans l’établissement du christianisme en Europe de l’Est. Sa vie est un témoignage de la complexité des temps qu’elle a vécus, mêlant politique, foi et vengeance.

Explorateurs vikings célèbres

Ces célèbres vikings exportateurs des mers d’Europe et au-delà, ont tissé des réseaux commerciaux s’étendant de la Scandinavie à Byzance. Ils ont joué un rôle clé dans le développement de l’économie médiévale européenne.

Erik le Rouge

Profil du célèbre viking Erik le Rouge

  • Nom : Eirikr Thorvaldson
  • Surnom : Erik le Rouge (Eiríkr Rauði en norrois) – Ce surnom lui fut attribué en raison de la couleur rousse de ses cheveux et de sa barbe.
  • Date et lieu de naissance : Entre 940 et 950 à Jæren, Norvège
  • Date et lieu de décès : Entre 1003 et 1010, Groenland
  • Fils de : Thorvald Ásvaldsson & Åsvald Åsvaldson
  • Enfants : Leif Erikson, Þorvald (Thorvald), Þorsteinn (Thorsteinn) et Freydís.

Biographie d’Erik le Rouge

Erik le Rouge, né Eirikr Thorvaldson entre 940 et 950 à Jæren en Norvège, est une figure emblématique de l’ère viking. Fils de Thorvald Ásvaldsson et Åsvald Åsvaldson, il est surtout reconnu pour sa témérité et son esprit d’aventure.

Il est le fondateur de la première colonie viking au Groenland, un exploit qui a solidifié sa place dans l’histoire. Cette colonie, établie dans un environnement hostile, a prospéré sous sa direction jusqu’à sa mort. Son épouse, Thjodhild, a également joué un rôle crucial dans la colonie en y bâtissant une église, témoignant de l’influence croissante du christianisme parmi les vikings.

Mais l’héritage d’Erik ne s’arrête pas à ses propres exploits. Il est également le père de plusieurs futurs explorateurs du Nouveau Monde, dont le plus célèbre est Leif Erikson, qui est reconnu pour avoir atteint les côtes de l’Amérique du Nord bien avant Christophe Colomb.

Erik le Rouge est décédé entre 1003 et 1010 au Groenland. Sa vie, marquée par l’exploration et la colonisation, a laissé une empreinte indélébile sur l’histoire des vikings et de la découverte du monde.

Leif Erikson

Profil du célèbre viking Leif Erikson

  • Nom : Leif Erikson (Leifr Eiríksson en norrois, Leifur Eiríksson en islandais)
  • Date et lieu de naissance : ~ 970, Islande
  • Date et lieu de décès : entre 1019 et 1025, Groenland
  • Fils de : Erik le Rouge & Thjodhild
  • Enfant : Thorkell.

Biographie de Leif Erikson

Leif Erikson, né en Islande vers 970, est l’une des vikings célèbres des sagas nordiques. Fils du célèbre Erik le Rouge, il a hérité de l’esprit d’aventure et d’exploration de son père.

Il est surtout reconnu pour être le premier Européen à avoir accosté en Amérique du Nord, bien avant Christophe Colomb. Cette découverte, qui a précédé celle de Colomb de près de 500 ans, a établi Erikson comme un navigateur et explorateur hors pair.

Au-delà de ses voyages, Leif a joué un rôle crucial dans la diffusion du christianisme. Converti à cette foi, il a été instrumental dans l’introduction de cette religion au Groenland. Son leadership ne s’est pas arrêté là : à la mort de son père, Erik le Rouge, il a pris les rênes de la colonie groenlandaise, assurant sa prospérité et sa stabilité.

Leif Erikson est décédé entre 1019 et 1025 au Groenland. Bien que sa vie ait été relativement courte, son impact sur l’histoire des explorations et sur la culture viking est immense. Sa statue à Qassiarsuk, sculptée par August Werner, est un hommage éternel à son héritage et à son audace.

Exploratrices vikings célèbres

Les exploratrices vikings, telles que Freydís Eiríksdóttir et Aude la Très-Sage, ont bravé les mers et les stéréotypes de leur époque. Ces célèbres femmes vikings ont laissées une empreinte indélébile dans l’histoire des grandes découvertes.

Aude la Très-Sage

Profil de la célèbre femme viking Aude la Très-Sage

  • Nom : Unnur Ketilsdottir ou Aud Ketilsdatter
  • Surnom : Aude la Très-Sage (Auður djúpúðga en vieux norrois)
  • Date et lieu de naissance : 834, archipel des Hébrides
  • Date et lieu de décès : 900
  • Fille de : Ketill au Nez plat & Yngvid Ketilsdóttir
  • Enfants : Thorstein le Rouge, Oistin mac Amlaíb.

Biographie d’Aude la Très-Sage

Aude la Très-Sage, née Unnur Ketilsdottir en 834 dans l’archipel des Hébrides, est une figure de proue de l’histoire viking. Fille de Ketill au Nez plat et de Yngvid Ketilsdóttir, cette célèbre femme viking a grandi dans un environnement de noblesse et de bravoure.

Elle est devenue reine en épousant Olaf Guthfrithsson, également connu sous le nom d’Olaf le Blanc, souverain du royaume de Dublin. Cependant, leur union fut de courte durée, Olaf la répudiant par la suite.

Malgré cette épreuve, Aude a démontré une résilience et une détermination remarquables. Elle a fondé un établissement en Islande, autour de Laxárdal, dans l’ouest du pays. Cet établissement, composé principalement de membres de son clan familial, est devenu un centre d’influence et de pouvoir dans la région.

Aude la Très-Sage est décédée en 900, mais son héritage perdure. Sa capacité à surmonter les adversités, à établir une nouvelle communauté en Islande et à laisser une empreinte durable dans l’histoire viking fait d’elle une icône inspirante et respectée.

Freydis Eiriksdottir

Profil de la célèbre femme viking Freydis Eiriksdottir

  • Nom : Freydis Eiriksdottir (Freydís Eiríksdóttir en islandais)
  • Date et lieu de naissance : 970, Islande
  • Date et lieu de décès : Inconnue, Groenland
  • Fille de : Erik le Rouge & Thjodhild
  • Enfant : –

Biographie de Freydis Eiriksdottir

Freydis Eiriksdottir, née en Islande en 970, est une figure emblématique des sagas vikings. Fille du légendaire Erik le Rouge, cette célèbre femme viking a hérité de l’esprit d’aventure et de bravoure de sa lignée.

Reconnue pour ses explorations audacieuses du nouveau monde, elle est également célèbre pour son courage au combat. Lors d’une confrontation avec des Amérindiens, Freydis, enceinte à l’époque, a démontré une bravoure inégalée. Elle déchira son vêtement, exposant sa poitrine qu’elle frappa avec son épée tout en poussant un cri de guerre. Cette vision d’une guerrière enceinte aux seins nus a terrifié les indigènes, qui ont pris la fuite, mettant fin à la bataille.

Cependant, la vie de Freydis n’a pas été sans controverses. Elle a été accusée de meurtre, et bien que condamnée à mort, son frère Leif a commué sa peine en bannissement.

La vie de Freydis Eiriksdottir est un témoignage de la ténacité et de l’audace des femmes vikings. Bien que ses actions aient parfois été entachées de controverse, son courage et sa détermination ont laissé une empreinte indélébile dans l’histoire des explorations vikings.

ARTICLES PAR CATÉGORIE :

    Christophe de beziers vient d'acheter :

    👉 Coffret Cadeau viking

    Emilie de Leysin vient d'acheter :

    👉 Collier Triquetra et Cœur Entrelacés

    michèle de LURE vient d'acheter :

    👉 Alliance Viking Pouvoir des Runes

    0
      0
      Votre panier
      Votre panier est videRetour à la boutique