Björn Côtes-de-fer – Légende et Histoire

12 Juin, 2024Vikings célèbres

Björn Ragnarsson, plus connu sous le nom de Bjorn Côtes de fer, est une figure emblématique de la mythologie nordique et de l’histoire viking. Fils du légendaire Ragnar Lodbrok, Björn se distingue par ses exploits guerriers et ses voyages audacieux qui ont marqué les annales de l’époque. Surnommé « Bjorn Côtes de fer » en raison de sa bravoure et de son invincibilité au combat, il incarne l’idéal du héros viking. Son histoire, mêlant faits historiques et légendes, offre un aperçu fascinant de la culture nordique et de ses valeurs. De ses conquêtes aux récits des sagas, Björn Ragnarsson reste une figure incontournable pour comprendre l’héritage viking et l’influence durable de ces guerriers vikings sur l’histoire européenne.

Qui était Björn Ragnarsson ?

Björn Ragnarsson ou Björn Ironside (vieux norrois et islandais : Björn Járnsíða, suédois : Björn Järnsida) est le deuxième fils du légendaire Ragnar Lothbrok et d’Aslaug d’après la Ragnars saga loðbrókar. Il vivait au IXe siècle, entre 855 et 858. Cependant, selon la Geste des Danois, il est le quatrième fils de Ragnar et Thora. Il est également réputé pour être le fondateur et le le premier souverain suédois de la dynastie de Munsö. Dans la série « vikings », sa mére est la redoutable femme viking Lagertha.

Né dans un monde où courage et conquête étaient essentiels, Björn s’est rapidement forgé une réputation redoutable. Héritant du charisme et de la férocité de son père, il est devenu une figure centrale dans les sagas nordiques. Son identité est marquée par ses origines prestigieuses et par son héritage en tant que descendant de Ragnar. Ce qui a fait de lui un symbole de la bravoure et de la détermination viking. La légende de Björn Ragnarsson, avec ses exploits et ses aventures, continue d’inspirer et de fasciner ceux qui s’intéressent à l’histoire et à la mythologie nordiques.

Le surnom « Bjorn Côtes-de-fer »

Le surnom « Bjorn Côtes de fer » provient de la réputation de Björn Ragnarsson en tant que guerrier invincible. Ce nom, qui signifie littéralement « Bjorn aux côtés de fer », lui a été attribué en raison de sa capacité à résister aux blessures en bataille et à son armure impénétrable. Les récits de l’époque décrivent Bjorn comme un combattant redoutable, dont la force et la résilience semblaient surnaturelles. Ce surnom symbolise non seulement sa puissance physique, mais aussi son rôle de leader et de protecteur parmi les Vikings. En tant que Bjorn Côtes de fer, il est devenu une légende, incarnant l’esprit indomptable et la bravoure qui caractérisaient les guerriers nordiques.

Expédition et bataille de Bjorn Ragnarsson

Les exploits de Björn Ragnarsson

Björn Ragnarsson est célèbre pour ses exploits militaires et ses nombreuses expéditions à la tête de ses drakkars. Il a mené de fréquentes incursions contre la Francie occidentale et l’Angleterre, et a même étendu ses raids jusqu’à la mer Méditerranée. Avec la complicité d’un autre chef viking renommé, Hasting, Björn navigua le long des côtes françaises, descendit vers la Galice, franchit le détroit de Gibraltar en 859, et longea les côtes du Maroc avant de s’aventurer jusqu’aux îles Baléares.

Le sud de la France n’échappa pas à ses pillages : Narbonne et Nîmes furent saccagées, et il remonta le Rhône, incendiant Valence et, à Romans, détruisit la Collégiale Saint-Barnard. Björn suivit ensuite Hasting en Italie, où ils prirent notamment la ville de Luna dans les années 860. Ces expéditions ont semé la terreur à travers l’Europe et ont démontré la puissance des Vikings sous la conduite de Björn.

L’historien Charles de Bourgueville décrit Björn et ses hommes comme des colons venus en drakkar de Norvège, répandant l’épouvante et la terreur dès leur arrivée en France sous le règne de Charles le Chauve. Le chroniqueur arabe Ibn Idhari relate également le raid viking de 859 contre la péninsule Ibérique. Björn et ses hommes du Nord ont capturé des navires, se sont emparés de l’or et de l’argent, et ont brûlé la grande mosquée d’Algéziras. Les Annales de Saint-Bertin rapportent leurs déprédations en Méditerranée et leur installation temporaire dans l’île de Camargue après avoir ravagé plusieurs villes et monastères.

Ces exploits de Björn Ragnarsson montrent non seulement ses compétences militaires et sa détermination, mais aussi l’ampleur des raids vikings de l’époque, laissant une marque indélébile sur l’histoire de l’Europe

Carte viking des raids

Björn dans les sagas nordiques

Björn Ragnarsson est souvent mentionné dans plusieurs sagas et œuvres littéraires datant du XIIIe siècle. Les sources principales qui relatent ses exploits sont la Saga de Ragnarr Lodbrok, le Dit des fils de Ragnar, et le Gesta Danorum de Saxo Grammaticus. Dans ces récits, Björn est décrit comme un redoutable guerrier viking, fils de Ragnar Lodbrok et de son épouse Aslaug (ou Thora dans certaines versions).

Les raids et les conquêtes de Björn Côtes-de-fer

Les sagas scandinaves le dépeignent effectuant des raids aux côtés de ses frères, Ivar le Désossé, Hvitserk, et Sigurd Oeil de Serpent, sous la direction stratégique de son frère infirme, Ivar. Björn, par ses prouesses au combat, joue un rôle crucial dans les batailles, sa force étant si remarquable qu’il est surnommé « Côtes de fer ». Ces récits légendaires situent leurs aventures de la Scandinavie jusqu’à l’Angleterre anglo-saxonne, et même jusqu’en Normandie, en Lombardie, et à une ville appelée Luna, sur la route de Rome.

Björn dans la Saga de Ragnar Lodbrok

Dans la Saga de Ragnar Lodbrok, Björn est l’un des fils d’Aslaug et se distingue par sa bravoure et ses compétences martiales. Il participe à des raids audacieux, venge la mort de ses demi-frères Eirik et Agnar en Suède, et, après la mort de son père capturé par le roi Ælla de Northumbrie, se joint à ses frères pour venger Ragnar. Leur vengeance contre Ælla, marquée par l’infâme torture de l’aigle de sang, est l’un des épisodes les plus célèbres de la saga.

Les Récits du Dit des fils de Ragnar et du Gesta Danorum

Le Dit des fils de Ragnar développe davantage les actions de Björn et de ses frères après la mort de leur père. Ils ravagent l’Angleterre et d’autres régions, et Björn reçoit la seigneurie d’Uppsala et du centre de la Suède, marquant son importance en tant que souverain viking.

Enfin, le Gesta Danorum de Saxo Grammaticus, bien qu’écrit en latin et non en vieux norrois, offre une perspective supplémentaire sur Björn. Il y est mentionné comme un des fils de Ragnar, ayant gagné son surnom grâce à sa force légendaire. Saxo décrit également ses nombreuses aventures, ses conquêtes en Scandinavie et ses batailles aux côtés de ses frères.

Bien que ces récits soient plus légendaires qu’historiques, ils montrent l’importance de Björn Côtes de fer dans la mythologie nordique. Les exploits de Björn Ragnarsson dans les sagas nordiques illustrent la richesse de la tradition viking et continuent de captiver l’imagination des amateurs d’histoire et de mythologie.

La descendance de Björn Côtes-de-fer

Björn Côtes de fer, figure emblématique des sagas nordiques, a laissé un héritage durable à travers ses descendants, qui ont joué un rôle significatif dans l’histoire viking. Parmi ses enfants, les plus souvent mentionnés sont Refil Björnsson et Erik Björnsson. Selon la Hervarar saga ok Heiðreks, Erik a succédé à son père en tant que roi de Suède. Refil, quant à lui, est également reconnu pour ses exploits et est mentionné comme un personnage influent dans plusieurs récits.

Erik Björnsson, Roi de Suède

Erik Björnsson a gouverné la Suède après la mort de Björn et a contribué à renforcer l’autorité royale en consolidant le pouvoir dans la région d’Uppsala, le centre politique et religieux de la Suède à l’époque. Sous son règne, la Suède a continué de prospérer et de maintenir son influence sur les territoires voisins. L’impact de sa gouvernance a été crucial pour la stabilité et la croissance du royaume suédois durant une période marquée par des conflits constants et des expansions territoriales.

Refil Björnsson et ses descendants

Refil Björnsson, bien que moins documenté que son frère Erik, est également une figure notable. Ses descendants ont continué à exercer une influence considérable dans la région, perpétuant les traditions guerrières et les valeurs vikings instaurées par Björn. La lignée de Björn, par le biais de ses enfants et petits-enfants, a ainsi joué un rôle essentiel dans l’histoire et la culture viking, contribuant à la formation des identités régionales et à l’expansion des territoires nordiques.

L’influence de la descendance de Björn Côtes de fer ne se limite pas à la Suède. Elle s’étend également aux interactions avec d’autres royaumes et cultures, par le biais des alliances matrimoniales et des expéditions militaires. Ces interactions ont façonné le paysage politique de l’époque et ont aidé à diffuser les pratiques et les traditions vikings à travers l’Europe.

En somme, les descendants de Björn Côtes de fer ont marqué l’histoire viking par leurs réalisations et leur influence durable, perpétuant l’héritage de leur illustre ancêtre à travers les générations.

Bjorn Ironside fils de Ragnar

Bjorn Ironside fils de Ragnar

L’héritage de Björn Côtes-de-fer

Björn Côtes-de-Fer, a laissé un héritage indélébile dans la culture nordique et moderne. Fondateur légendaire de la dynastie de Munsö, il est une figure centrale des sagas et de l’histoire viking. Son influence perdure à travers ses descendants et les récits qui célèbrent ses exploits.

La descendance royale de Björn

Björn Ragnarsson a eu plusieurs enfants notables, dont Éric II Björnsson, qui a régné sur la Suède, et Refil Björnsson, un guerrier renommé et roi de la mer. Refil a engendré Éric III Refilsson, qui a succédé à son oncle sur le trône suédois. Un autre fils, Áslákr Björnsson, est mentionné dans la Saga d’Erik le Rouge. Áslákr a mené des expéditions maritimes, notamment à Carhampton, où il a combattu aux côtés d’Halfdan le Noir, roi de Norvège, et a ensuite été nommé Jarl du Raumsdalr.

Björn Côtes-de-fer dans la culture populaire moderne

L’héritage de Björn dépasse largement les frontières de son époque. Il est incarné par Nathan O’Toole puis par Alexander Ludwig dans la série télévisée « Vikings », où il est présenté comme le fils de Ragnar Lothbrok et de Lagertha. Cette représentation moderne a contribué à raviver l’intérêt pour les sagas nordiques et a introduit Björn à une nouvelle génération de spectateurs.

En musique, le groupe suédois Amon Amarth a honoré Björn avec une chanson intitulée « Ironside », sortie en 2019. Cette chanson célèbre ses exploits et son impact durable sur la culture viking. De plus, Björn est également présent dans le jeu vidéo « Age of Empires II: Definitive Edition » dans le scénario intitulé « Côtes-de-Fer (859) », ce qui témoigne de son importance continue dans l’imaginaire collectif.

Ainsi, l’héritage de Björn Ragnarsson se manifeste non seulement à travers sa descendance royale mais aussi dans la culture populaire moderne. Sa légende continue d’inspirer et de captiver, soulignant l’impact durable de ses exploits et de son nom dans l’histoire nordique.

La Mort de Björn Ragnarsson

Les sources historiques ne mentionnent pas explicitement la mort de Björn Jarnsida. Il est donc supposé qu’il a régné en Suède jusqu’à sa mort.

Cependant, certains experts pensent avoir localisé la tombe du fondateur de la dynastie Munsö. Un tumulus, monticule funéraire typique des rites vikings, est identifié par certains comme étant le dernier lieu de repos de ce chef viking. Cette tombe se trouve sur l’île de Munsö, près du village de Birka.

Au sommet du monticule, un fragment de pierre runique marque l’emplacement.

Conclusion

Björn Ragnarsson, dit Bjorn Côtes de fer, a laissé un héritage durable dans l’histoire et la culture nordiques. En tant que fondateur de la dynastie de Munsö, ses exploits guerriers et ses descendants, tels qu’Éric II Björnsson et Refil Björnsson, ont renforcé le royaume suédois et perpétué les traditions vikings.

L’héritage de Björn perdure également dans la culture moderne. Sa représentation dans la série « Vikings » et son hommage par le groupe Amon Amarth montrent l’importance continue de sa légende. Ces récits contemporains ont maintenu son histoire vivante pour de nouvelles générations.

En résumé, Björn Ragnarsson dit Bjorn Côtes de fer reste une figure emblématique dont l’influence transcende les siècles, marquant de manière indélébile l’histoire nordique.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ces produits pourrait vous intéresser

Anneau viking les racines profondes de l'arbre de vie Yggdrasil, cadeau

Anneau Viking les Racines Profondes d’Yggdrasil

DécouvrirBracelet viking tête de serpent

Bracelet Viking Tête de Serpent

Découvrir

Lara de LISIEUX vient d'acheter :

👉 Couteau Viking Dragon

David de BOURGES vient d'acheter :

👉 Collier Valknut Ouroboros

David de BOURGES vient d'acheter :

👉 Tenture Viking le Valhalla

0
    0
    Votre panier
    Votre panier est videRetour à la boutique