Skadi – Géante Déesse de la Chasse et de l’Hiver

24 Mar, 2024Mythologie nordique

Les géantes dans la mythologie nordique ne sont pas nombreuses, car c’est un peuple qui représente avant tout les forces de la nature. Néanmoins, l’une d’entre elles est réellement fascinante, de par sa beauté mais aussi sa légende. Elle se nomme Skadi et est également considérée comme la déesse de la chasse, des montagnes et de l’hiver dans les croyances vikings. Qui est donc cette divinité sauvage du panthéon nordique, trop peu méconnue à ce jour ?

Les origines de la géante Skadi

Skadi, que l’on nomme également Skade ou Skathi, est une Jötunn. Elle est la fille du géant Thjazi et est l’épouse de Njörd, le dieu Vane des mers et des vents. Sa naissance est assez controversée car, d’après certains récits scandinaves, elle aurait vu le jour suite à un violent orage.

En revanche, d’autres écrits racontent qu’elle aurait émergé des montagnes enneigées, symbolisant ainsi son statut de déesse nordique de l’hiver, la chasse à l’arc, mais aussi aux montagnes. En outre, en vieux norrois son nom est Skaði, qui pourrait signifier « île de Skadi » ou encore  » territoire protégé par Skadi ».

Cette magnifique géante indomptable est mentionnée dans différents écrits scandinaves, notamment l’Edda Poétique, dans le « Poème de Völuspá » et le « Poème de Grímnismál ». Mais, elle est également présente dans l’Edda en Prose de Snorri Sturluson, car il la cite dans la Gylfaginning.

La quête de vengeance et de justice de Skadi

Le destin de Skadi commence avec la mort de son père, Thjazi, par les dieux Ases. Celui-ci a en effet kidnappé la déesse Idunn, pour s’emparer de ses pommes de Jouvence et ainsi obtenir la jeunesse éternelle. Les dieux Ases sont très en colère face à cet enlèvement et parviennent à le tuer pour récupérer Idunn et surtout, ses précieuses pommes magiques.

Skadi, la déesse nordique dela chasse

Lorsque Skadi apprend la mort de son père, elle est envahie par une immense tristesse mais surtout, par un puissant sentiment de vengeance. Courageuse et déterminée, elle prend alors les armes pour se rendre au royaume d’Asgard et se confronter aux dieux afin de réclamer justice et compensation.

La compensation des dieux

Lorsqu’elle se présente aux portes d’Asgard vêtue de son armure et d’un regard à la fois déterminé et menaçant, les dieux ne cachent pas leur inquiétude. Cette géante à la beauté saisissante est effectivement réputée pour sa force et sa bravoure au combat. Aussi, ils essaient de négocier pour ne pas avoir à l’affronter et lui proposent tout d’abord une belle somme de pièces d’or. Elle refuse catégoriquement, ne trouvant pas ce dédommagement suffisant pour la perte tragique de son père.

Elle propose donc que les dieux parviennent à la faire rire afin d’alléger un peu la tristesse qui ronge son cœur. Toujours prêt à se faire remarquer, Loki se porte volontaire en attachant ses testicules à la barbe d’une chèvre. Chaque dieu tire dessus à leur tour faisant hurler de douleur Loki, ce qui fait grandement rire la Jötunn, satisfaite de ce petit tour amusant. Certainement touché par le chagrin de Skadi, Odin prend les yeux de son père Thjazi et les transforme en deux étoiles qui brillent éternellement dans le ciel.

Enfin, les dieux lui proposent une dernière compensation encore plus séduisante : épouser le dieu Ase de son choix à la seule condition, qu’elle ne le choisisse qu’en ne regardant ses pieds.

L’union de Skadi et de Njörd

Même si la proposition est étonnante et surtout risquée, Skadi l’accepte. Les dieux se cachent derrière un épais rideau, ne laissant dépasser que leurs pieds nus. Il faut savoir que la géante avait jeté son dévolu sur le très séduisant Baldr, le dieu de la beauté et de la lumière. Aussi, lorsqu’elle voit une paire de pieds d’une grande beauté, celle-ci est persuadée qu’elle appartient à Baldr, comme en témoigne cette citation : « C’est celui-là que je choisis, il ne doit pas y avoir grand-chose de laid dans Baldr ».

Hélas, Skadi se trompe car, en réalité ces jolis pieds appartiennent à Njörd de Nóatún et non pas à Baldr. Elle est unie au dieu de la mer et des vents en recevant la bénédiction des dieux Ases avant de repartir avec son époux.

Union Skadi et Njörd

La séparation des amants

Cette union est cependant difficile car, Njörd est le dieu de la mer et Skadi la déesse des montagnes. Aussi, le dieu viking vit à Nóatún, un lieu proche de la mer mais très bruyant en raison du cri des mouettes et de la construction des bateaux. Skadi, quant à elle, veut retrouver ses montagnes enneigées du Jötunheim, au cœur Thrymheim, et s’installer dans la demeure de son père défunt. Pour trouver la résidence idéale, le couple décide de passer trois nuits à Nóatún et neuf nuits à Thrymheim. En revenant de ces escales, Njörd déclare alors :

« Haïssables me sont les montagnes
Je ne fus pas longtemps là-bas,
Neuf nuits seulement.
Le hurlement des loups
Me faisait horreur,
Comparé au chant des cygnes. »

Ce à qui Skadi répond :

« Dormir je ne pus
Sur les rives de la mer
À cause du cri des oiseaux.
Elle m’éveille
Venant du large
Chaque matin, la mouette. »

D’après ces révélations totalement opposées, les deux amants finissent hélas par se séparer, ne parvenant pas à trouver un terrain d’entente. Skadi rejoint ses montagnes pour chasser tandis que Njörd retourne auprès de la mer.

Le châtiment de Loki

Skaldi joue également un rôle important dans un autre événement majeur de la mythologie viking. Elle participe en effet au châtiment infligé à Loki lorsque celui-ci a tué Baldr pour l’envoyer à Hel, par pure jalousie. Un châtiment pour le moins barbare car, les dieux emprisonnèrent Loki avec les boyaux de son fils Narfi.

Ils disposèrent ainsi une pierre plate sous ses épaules, une sous ses reins et enfin, une sous ses jarrets. Les boyaux ensanglantés se transformèrent en fers. Skadi voulant venger son père et Baldr dont elle s’est éprise, s’empare d’un serpent venimeux qu’elle place juste au-dessus de la tête du dieu nordique.

Elle demande à Sigyn, sa femme, de prendre une bassine et de récolter le venin qui coule des crocs du serpent. Or, la pauvre femme est bien obligée de vider la bassine lorsque celle-ci est pleine, laissant des gouttes venimeuses couler sur le visage de son époux. Loki hurle de douleur et tressaute avec une telle vigueur qu’il fait trembler la terre entière. Ainsi, sont nés les tremblements de terre dans les croyances vikings. Loki reste attaché dans ce supplice jusqu’à la bataille finale du Ragnarök.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ces produits pourrait vous intéresser

Bracelet Valknut runes en acier argent, cadeau homme femme

Bracelet Viking Runique Valknut

DécouvrirBague viking des runes magiques argent antique

Bague Viking les Runes Magiques

Découvrir

Myriam de L'Isle-d'Abeau vient d'acheter :

👉 Bague Sowilo Runes Rotatives

David de BOURGES vient d'acheter :

👉 Bague Viking Royale Yggdrasil

pierre henri de Villers en Ouche vient d'acheter :

👉 Perles de Barbe Viking 24 Runes

0
    0
    Votre panier
    Votre panier est videRetour à la boutique