Dragons Mythologie Nordique – Les 3 Créatures Mythiques

13 Mar, 2024Mythologie nordique

Symbolisant la puissance, la sagesse et surtout, la terreur, les dragons sont des figures emblématiques de la mythologie nordique. Ces créatures gigantesques sont craintes mais aussi vénérées pour leur apparence effrayante mais aussi pour leurs pouvoirs hors du commun. Au cœur d’innombrables légendes, ils sont souvent liés aux forces du chaos et de la destruction.

C’est pourquoi, ils fascinent toujours autant les cultures populaires modernes. Mais, qui sont vraiment ces monstres cracheurs de feu et que représentent-ils dans le folklore viking ? Découvrez l’histoire fabuleuse du dragon dans la mythologie scandinave.

L’histoire des dragons dans la mythologie nordique

La présence du dragon dans la mythologie nordique est très ancienne. Il est en effet mentionné dans de nombreuses sources scandinaves et sagas islandaises. Grâce à ces histoires, il est plus facile de comprendre le rôle majeur de cette créature terrifiante pour le peuple viking. Voici quelques-uns des textes les plus importants où l’on trouve des récits et légendes mettant en scène certains dragons nordiques célèbres tels que Nídhögg ou encore Jörmungandr.

L’Edda poétique : plusieurs poèmes de cet ouvrage font référence aux dragons et aux combats héroïques menés par les dieux contre ces créatures. Parmi les poèmes les plus célèbres, le « Hymiskvida » et le « Reginsmál », racontent l’histoire de Sigurd (ou Siegfried) et son combat contre le dragon Fáfnir. Voici un extrait de « Reginsmál », où le dragon Fáfnir est mentionné :

« Encore une fois, Regin t’a parlé de cette manière :
Il a mal agi, celui qui a échangé avec les elfes.
Il était le plus grand de tous les serpents des géants,
et j’ai vu une prophétesse
qui avait enfoui
ses paroles d’une manière si énigmatique dans le champ.
Il habite sous terre,
et mon neuvième frère est celui-là. »

Dans cet extrait du « Hymiskvida », il s’agit du dragon Nídhögg :

« Sache, si tu veux le savoir,
que le matin était très sombre ;
le combat sur le tronc du géant,
ce sont de bons présages ;
Níðhöggr est en dessous
sous les racines,
et sur les branches mordent
les gardiens des citadelles. »

L’Edda en prose : « Edda de Snorri » contient également des récits mythologiques détaillés sur les dragons. Par exemple, le « Skáldskaparmál » et le « Gylfaginning » sont composés d’histoires sur ces créatures maléfiques et leurs interactions avec les dieux et les héros nordiques.

Cet extrait du chapitre 32 de « Skáldskaparmál » mentionne une nouvelle fois le dragon Nídhögg :

« Níðhöggr est un serpent qui réside dans Náströnd ; il suce les cadavres des méchants ; et il a dans le lac appelé Hvergelmir un grand nombre de vers. »

Par ailleurs, dans « Gylfaginning », le dragon Fáfnir est brièvement mentionné dans le contexte de la malédiction d’Andvari, comme suit :

« Alors Loki dit à Andvari qu’il doit donner tout l’or, sinon il doit mourir, il obtint le pacte qu’il devait avoir tout ce qui était dans la grotte de pierre, mais qu’il laisserait une bague, et cette bague serait elle-même la malédiction et la destruction de chacun qui devait la posséder. Fáfnir tua son père Hreidmar pour obtenir l’or, puis il se transforma en dragon pour garder le trésor. »

Quel est le rôle du dragon dans la mythologie viking ?

Dans les mythes et légendes vikings, les dragons sont des créatures gigantesques et effrayantes. En fonction des légendes, ils jouent différents rôles à la fois symboliques et narratifs.

Dragons mythologie nordique

Gardiens de trésors précieux

Bien souvent, la mythologie nordique dépeint les dragons comme les gardiens de trésors fabuleux donnant ainsi vie à des légendes captivantes. Artefacts magiques, montagnes de pièces d’or ou encore objets sacrés, ces trésors sont toujours attirants et mystérieux. Or, bien souvent, un trésor cache en réalité une malédiction menant les héros à leur perte. Mais surtout, ces butins sont généralement gardés dans des coins reculés, dont les dragons gardent farouchement l’entrée.

Les forces primaires

Dans certains récits vikings, les dragons nordiques sont représentés comme de véritables forces primaires de l’univers. Ils incarnent en effet le chaos, la destruction mais aussi la mort. Ils sont souvent décrits comme des créatures gigantesques. En outre, ils possèdent une force hors du commun et certains pouvoirs comme celui de voler, cracher du feu ou encore du venin.

Par ailleurs, le dragon est une créature très ancienne, car, il serait présent bien avant la création du monde. D’autre part, il peut être associé aux éléments de la nature tels que le feu, l’eau, la terre et l’air revêtant ainsi un symbole universel.

Combats épiques

Les dragons sont souvent au cœur de combats épiques. Les légendes narrent des batailles entre les forces du mal et celles du bien. Ils combattent sans relâche face à des dieux et des héros. Ces confrontations incessantes sont le reflet indéniable des luttes entre le bien et le mal, qui peuplent les récits nordiques. C’est pourquoi, les dragons sont devenus un véritable emblème pour les Vikings qui les gravent sur leur bouclier comme leur casque afin de bénéficier de leur force et de leurs prouesses.

Avidité et convoitise

Il n’est pas rare non plus que les dragons symbolisent l’avidité et la convoitise. L’exemple le plus parlant est certainement la légende de Fáfnir dans la saga des Völsungar. Le nain Fáfnir décide de se transformer en dragon afin de tuer son père et s’emparer de son trésor maudit. Fáfnir est tellement rongé par la cupidité qu’il ne reprendra plus jamais son apparence humaine. Dans la peau de cette bête légendaire, il garde jalousement son butin.

Cette histoire épique met en avant la cupidité humaine et sa quête toujours insatiable de richesse. Ainsi, les dragons sont un avertissement pour les mortels qui convoitent ardemment les richesses matérielles mais qui peuvent finalement courir à leur perte.

Porteurs de sagesse et de connaissance

Même si ce n’est pas leur rôle premier, les dragons sont aussi des porteurs de sagesse et de connaissance dans la mythologie viking. Jörmungandr, par exemple, est connu sous le nom de Serpent du Monde, ce qui sous-entend sa connaissance profonde de l’univers viking. De plus, les dieux sont soumis à des épreuves héroïques en devant combattre les dragons.

Ces batailles permettent en effet de juger leur sagesse et leur bravoure face au danger. Enfin, la récompense reçue après avoir terrassé un dragon est souvent lié à ces états. Nous pouvons prendre l’exemple de la légende de Sigurd (ou Siegfried) et de Fáfnir. En effet, le héros Sigurd tue le dragon et gagne la possibilité de comprendre le langage des oiseaux.

Comment sont représentés les dragons dans la mythologie nordique ?

Dans la mythologie viking, les dragons (ou « ormr » en vieux norrois) sont dépeints comme des créatures reptiliennes gigantesques et puissantes. Véritables forces de la nature, il existe un grand nombre de ces créatures avec des caractéristiques différentes. Néanmoins, certains attributs reviennent souvent dans les écrits anciens.

Dragon mythologie nordique

Une taille gigantesque et un corps écailleux

Généralement, les dragons sont représentés comme des créatures gigantesques afin d’assurer leur rôle de gardien de trésors. Néanmoins, leur taille peut varier en fonction des récits mais aussi des races. Certains peuvent être colossaux tandis que d’autres peuvent paraître plus insignifiants.

Considérés comme des animaux reptiliens, les dragons sont également souvent décrits avec un corps recouvert d’écailles. Ainsi, ils possèdent une armure naturelle qui les rend encore plus puissants aux yeux des dieux et des mortels. Ces écailles peuvent avoir des couleurs différentes, du noir en passant par le vert mais aussi le rouge et sont parfois décrites comme brillantes ou iridescentes.

Des attributs particuliers et terrifiants

Représentés comme des créatures monstrueuses et terrifiantes, les dragons vikings sont parfois décrits avec plusieurs têtes. Ces multiples têtes peuvent par ailleurs représenter la dualité qui symbolise si bien les dragons nordiques . Certaines de ces créatures sont aussi dotées d’ailes (souvent semblables à celles d’une chauve-souris) et capables de voler dans les cieux pour protéger leur butin de toute menace.

Des pouvoirs extraordinaires

Nombreux sont les dragons de la culture viking à posséder des pouvoirs extraordinaires. Ils peuvent ainsi cracher du feu ou encore du venin, les rendant redoutables pour ceux qui les combattent. Un souffle destructeur qui peut être réellement dévastateur pour les héros et les dieux se trouvant face à eux. Enfin, certains d’entre eux sont associés à l’élément de l’eau en vivant dans les profondeurs des lacs et des mers. Ils sont alors représentés comme des créatures marines, capables de nager à une vitesse exceptionnelle.

Les 3 célèbres dragons de la mythologie nordique

Pour les Vikings, les dragons sont des créatures à la fois redoutées et vénérées pour leur puissance et leurs nombreux pouvoirs. Certains d’entre eux sont particulièrement célèbres car présents dans de nombreux récits et légendes de la culture nordique.

1. Nídhögg, le dragon d’Yggdrasil

Autre dragon incontournable de la mythologie nordique : Nídhögg aussi appelé Níðhǫggr. Ce dragon maléfique vit dans les énormes racines de l’arbre-monde d’Yggdrasil. Il se nourrit de cadavres et ronge sans relâche les racines de l’arbre donnant vie aux neuf mondes divins. Níðhǫggr est souvent décrit comme un dragon gigantesque avec d’immenses ailes noires et un corps recouvert d’écailles sombres et luisantes. Son nom peut signifier « déchireur de cadavres » ce qui souligne sa méchanceté et son côté maléfique.

Dragon Níðhǫggr

Dans certains écrits, Nídhögg est associé à la bataille apocalyptique du Ragnarök. Il est dit que pendant cette bataille finale, le dragon sort de l’arbre cosmique afin de combattre aux côtés des forces du chaos. A la fin de ce combat épique entre les dieux et les géants, Nídhögg s’offre un immense festin en dévorant les corps des guerriers défunts.

Nídhögg est une figure incontournable du folklore viking et symbolise la mort et la destruction. Il incarne également les forces chaotiques désirant déséquilibrer l’univers cosmique nordique.

2. Fáfnir, le dragon de l’avidité

Dans les légendes vikings, le mythe de Fáfnir occupe une place importante. Principalement raconté dans la « Völsunga saga« , il met en lumière l’histoire du nain Fáfnir, fils du roi nain Hreidmar et frère de Regin et de Otter. Tout commence avec un trésor maudit qui appartient au nain Andvari. Loki, le dieu de la ruse et de la tromperie, lui vole afin de le remettre à Hreidmar. Cependant, ce trésor cache une bague maudite, que l’on appelle l’anneau d’Andvari.

Totalement obsédé par ce trésor enterré sous la maison, Fáfnir en accord avec son frère, tue son père pour récupérer son butin. Influencé par sa propre avidité et la malédiction de l’anneau, le nain se métamorphose progressivement en dragon pour le protéger. La légende raconte ensuite comment Sigurd (ou Siegfried) est engagé par Regin pour tuer Fáfnir et récupérer le trésor.

Dragon Fáfnir

Avec l’aide d’Odin, le roi des dieux, Sigurd forge une épée magique appelée Gram et défie le dragon. Siegfried parvient à tuer la créature d’un coup d’épée en plein cœur. Avant de mourir, celui-ci lui confie dans un dernier souffle le destin tragique qui l’attend. En effet, la vie de Sigurd n’est alors qu’une succession de tragédies, le conduisant à sa propre mort.

La légende de Fáfnir met en lumière certains thèmes importants comme la cupidité, la trahison ou encore le courage. Ce dragon est d’ailleurs souvent utilisé comme un avertissement par les vikings. Il n’est pas bon d’apporter une trop grande importance à la richesse matérielle. En effet, celle-ci engendre de nombreuses tragédies et même une perte de soi.

3. Jörmungandr, le Serpent-Monde

Parmi les dragons les plus célèbres de la mythologie viking, Jörmungandr est certainement le plus important. Celui que l’on appelle le Serpent-Monde est néanmoins plus représenté comme un immense serpent des mers plus que comme un dragon. L’histoire de Jörmungandr est liée au destine du dieu Thor. Selon les légendes, Jörmungandr est l’un des fils du dieu Loki et de la géante Angrboða.

Serpent-Monde Jormungandr

Le récit le plus célèbre de l’Edda de Snorri raconte que Thor décide de partir pêcher un beau matin pour capturer le célèbre serpent des mers. Alors qu’il est prêt à l’attraper, le dieu du tonnerre est obligé de le relâcher lorsque son bateau commence à tanguer dangereusement sous le poids de la créature colossale.

Cependant, le dieu et le serpent géant se retrouvent le jour de la bataille finale du Ragnarök. Jörmungandr surgit des profondeurs de l’océan et créant des vagues immenses et une tempête dévastatrice. Thor, armé de son marteau magique Mjöllnir n’hésite pas à le défier et s’ensuit alors un combat épique mémorable. Au bout d’une lutte acharnée, Thor réussit à vaincre le dragon mais est hélas empoisonné de son venin mortel. Reculant de neuf pas, il succombe de sa morsure. La dépouille de Jörmungandr est jetée dans l’océan, créant ainsi le pont entre Niflheim et le royaume d’Asgard.

La légende du dragon Jörmungandr illustre la lutte fondamentale entre les forces du chaos et celles du bien dans la mythologie nordique. Il incarne à la fois la terreur et surtout, la fin du monde ancien. Ainsi, il est l’un des personnages les plus emblématiques de la culture viking.

Dragons mythologie nordique dans la culture moderne

Créatures légendaires, les dragons vikings sont présents dans la culture moderne populaire. Nídhögg apparaît dans de nombreux jeux vidéo comme :  World of Warcraft, Ragnarök Online, Age of Mythology et Final Fantasy XIV ou encore dans The Elder Scrolls V : Skyrim. Cela est aussi le cas de Jörmungandr que l’on retrouve dans le jeu God of War et Horizon Zero Dawn.

Quant à Fáfnir, il apparaît, sous le nom de Fafner, dans « L’Anneau du Nibelung » de Richard Wagner. Il est également mentionné dans la série d’animés Japonaise Dead Agressor (Sōkyū no Fafner) où il représente plusieurs modèles de robots de combat. Enfin, il est un puissant dragon dans les jeux Final Fantasy XI et Final Fantasy XII, Age Of Mythology et Tales of Symphonia.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ces produits pourrait vous intéresser

Collier viking dragon des mers

Collier Viking Dragon des Mers

DécouvrirBague viking dragon Jormungand

Bague Viking Dragon Jormungand

Découvrir

Christophe de beziers vient d'acheter :

👉 Fibule Viking Gunnar Hamundarson

Christophe de Béziers vient d'acheter :

👉 Bague Viking Forces des Dragons

Remy de EMBRUN vient d'acheter :

👉 Bague Noeuds Celtiques Triquetra

0
    0
    Votre panier
    Votre panier est videRetour à la boutique