Dökkálfar ou Svartalfar – Elfes Sombres de la Mythologie Nordique

26 Mar, 2024Mythologie nordique

Créatures fascinantes de la mythologie nordique, les elfes continuent de nourrir l’imaginaire collectif. Cela est notamment le cas de la race des Dökkálfar, les elfes sombres. Associés à l’obscurité et à la mort, ces êtres sont connus pour leur perfidie et leur malveillance. Leur âme est aussi noire que leur peau et sont totalement à l’opposé des Ljósálfa, les Elfes de lumière. Partez à la découverte de ces elfes des ténèbres vivant dans les profondeurs de Svartálfheim.

Les origines des Dökkálfar

Dans ses écrits, l’historien du XIIIe siècle Snorri Sturluson a classifié les elfes de la mythologie nordique en deux races bien distinctes :

  • Les Ljósálfa, les elfes de lumière
  • Les Dökkálfar, les elfes sombres

Cependant, ces elfes du folklore viking sont également appelés les Svartalfar (elfes noirs). Cette race est souvent confondue par Snorri Sturluson avec celle des nains. Il s’agit en réalité d’un abus de langage de la part du poète islandais. En effet, les Dökkálfar sont décrits comme vivant dans des galeries souterraines de Svartálfheim tandis que les nains ont élu domicile dans les montagnes de Nidavellir (connu également sous le nom de Myrkheim). Or, ces deux mondes sont similaires et représentent certainement le même lieu.

Les origines des Svartalfar sont en revanche peu documentées. On les retrouve principalement dans le Gylfaginning et le Skáldskaparmál de l’Edda en prose de Snorri Sturluson, dont voici un extrait :

 « Il y a un endroit là [dans le ciel] qui s’appelle la demeure elfe (Álfheimr). Les gens qui y vivent sont appelés les elfes lumineux (ljósálfar). Mais les elfes sombres (dökkálfar) vivent ci-dessous dans la terre, et ils ont une toute autre apparence — et très différents d’eux en réalité. Les Elfes Lumineux sont plus lumineux que le soleil en apparence, mais les Elfes Sombres sont [ténébreux]. »

Des créatures de l’ombre

Les Dökkálfar sont loin de ressembler aux magnifiques créatures de J.R.R Tolkien dans « le Seigneur des Anneaux« . En effet, les elfes sombres sont des êtres de petite taille, trapus et aux traits grossiers. Snorri Sturluson les décrit comme « plus noirs que la poix » certainement en référence à leur peau sombre. Cette couleur presque noire serait due au travail acharné de la forge ou encore, de leur goût prononcé pour la magie noire. Ils peuvent ainsi être apparentés aux nains dont les caractéristiques physiques sont similaires.

Dökkálfar, Elfe sombre

Les Svartalfar sont des créatures souterraines qui vivent à Svartálfheim, au niveau le plus inférieur de l’arbre-monde d’Yggdrasil. Leurs demeures ont été construites dans la roche qu’ils ont creusé avec hargne pour créer d’impressionnantes galeries afin d’y installer leurs forges. Cependant, à l’inverse des nains, les elfes noirs ne craignent pas la lumière du jour. Même s’ils vivent principalement dans l’obscurité, les rayons du soleil ne les transforment pas en statut de pierre.

Enfin, les Alfes sombres sont des êtres malveillants qui sont souvent décrits comme cruels, calculateurs, cupides et rusés. N’ayant plus aucune connexion avec la nature, ils épuisent même ses nombreuses ressources pour satisfaire leur propre profit. Ils sont prêts à tout pour parvenir à leurs fins, sans aucun scrupule ni remords.

Des forgerons habiles

Par ailleurs, les Dökkálfar sont réputés pour être des forgerons expérimentés. A l’instar des nains, ils savent parfaitement manier le métal ainsi que l’enclume et le marteau pour fabriquer des objets et des armes d’une grande beauté. Au plus profond de leurs galeries de pierres, les elfes noires soufflent sur leur fourneau et travaillent sans relâche car, ils sont également connus pour être des travailleurs assidus et vouant une véritable passion aux métiers de la forge.

Des adeptes de la magie noire

Dans certaines légendes du folklore viking, les elfes noirs sont adeptes de la magie noire pour laquelle ils ont un réel talent. Ils réalisent de nombreux rituels et sacrifices afin de parvenir à détruire les elfes de lumière et ainsi, assurer leur pouvoir de domination. Par ailleurs, cette couleur peut être la conséquence de leur adoration de cette magie satanique dont la noirceur a rongé leur âme et contaminé leur peau.

Les elfes sombres dans la culture populaire contemporaine

Nombreux sont les auteurs et artistes contemporains à inclure les elfes noirs dans leurs œuvres. On les retrouve ainsi dans la littérature, les jeux vidéo, mais aussi au cinéma ayant pour univers la Fantasy.

L’influence majeure de J.R.R Tolkien

L’auteur britannique J.R.R Tolkien s’est fortement inspiré des elfes noirs de la mythologie nordique dans son œuvre Fantasy « le seigneur des anneaux ». Comme Snorri, Tolkien a classifié les elfes en différentes races. Parmi elles, on peut retrouver :

  • Les Calaquendi, les elfes de lumière,
  • Les Moriquendi, les elfes de la nuit.

Le plus célèbre des elfes de la nuit est certainement Eöl, surnommé « l’elfe sombre ». La description de cet elfe ressemble fortement à celle des elfes noires de la mythologie nordique, comme le démontre cet extrait du Silmarillion :

« Mais Eöl, bien que le travail de la forge eût courbé sa taille, n’était pas un Nain, mais un Elfe de haute stature d’une grande famille des Teleri, dont le visage rude ne démentait pas la noblesse et dont le regard pénétrait au plus profond des ombres et des cavernes. »

Les elfes noirs dans les jeux vidéo

On retrouve également les Dökkálfar dans de nombreux jeux vidéo, comme :

  • Age of Wonders : ce jeu vidéo de stratégie au tour par tour met en scène des elfes noir qui souhaitent se venger des humains après qu’ils aient tué leur chef.
  • Arcanum : Engrenages et Sortilèges : ce jeu vidéo de rôle respecte l’ancienne croyance elfique selon laquelle les elfes sont des créatures supérieures aux humains. Ainsi, les elfes n’hésitent pas à s’attaquer aux hommes pour les détruire car, ils représentent une menace pour leurs forêts elfiques.
  • Les Chroniques de la guerre de Lodoss : dans ce jeu, les elfes noirs ne sont pas de mauvaises créatures. Ils incarnent au contraire des valeurs plus nobles telles que l’amour et la loyauté.
  • Disciples II : les elfes sombres sont en réalité des elfes morts qui ont été ramené à la vie afin de répondre aux ordres de Mortis.

Les Dökkálfar dans la fiction et la littérature

L’influence des Svartalfar est si grande qu’on les retrouve dans d’autres œuvres littéraires ou encore cinématographiques :

  • Le Donjon de Naheulbeuk : dans cette saga MP3, les elfes noirs sont appelés les elfes du chaos ou encore les « drows ». Ils possèdent les cheveux argentés et une peau noire.
  • Les Chroniques de Krondor : dans cette série de romans Fantasy de Raymond Elias Feist, les elfes sombres sont appelés « moredhel » et sont caractérisés par leurs cheveux sombres.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ces produits pourrait vous intéresser

Chevalière viking ours Bersekers

Chevalière Viking Ours Bersekers

DécouvrirFibule viking Gunnar Hamundarson

Fibule Viking Gunnar Hamundarson

Découvrir

Emilie de Leysin vient d'acheter :

👉 Collier Triquetra et Cœur Entrelacés

Christophe de Béziers vient d'acheter :

👉 Bague Viking Forces des Dragons

Christophe de beziers vient d'acheter :

👉 Bague Viking Loup Fenrir

0
    0
    Votre panier
    Votre panier est videRetour à la boutique