Árvakr et Alsviðr – Chevaux de la Déesse Sol

12 Mar, 2024Mythologie nordique

Les chevaux ont une place importante dans la mythologie nordique et Árvakr et Alsviðr n’y font pas exception. Montures de Sol, la déesse du soleil, ils tirent son char à travers le ciel pour apporter le jour sur l’univers viking. Leur mission est essentielle au bon équilibre de toute vie sur terre car, ils déterminent le cycle solaire et les saisons. Mais qui sont réellement ces chevaux mythologiques tant vénérés par le peuple viking ? 

Les origines d’Árvakr et d’Alsviðr

Les noms de Árvakr et Alsviðr peuvent être traduits en vieux norrois par « qui se lève tôt » et « très rapide ». Dans le folklore viking, ces chevaux mythologiques tirent le char solaire de Sol, la déesse du soleil. Chaque jour, ils traversent le ciel pour faire lever le jour sur l’univers. Leurs origines sont mentionnées dans différentes sources scandinaves telles que :

L’Edda poétique : dans le poème mythologique Grímnismál, « Le chant de Grímnir », les noms de Árvakr et Alsviðr sont souvent associés au soleil.

« Tôt-levé et Très-rapide, d’ici en haut,
Pleins d’agrément, traînent toujours Sól ;
Et sous leurs épaules
les Grandeurs-bénignes, les Ases,
Ont caché le froid de fer. »

Par ailleurs, dans le Sigrdrífumál, de l’Edda poétique, Odin apporte des informations complémentaires sur ces deux chevaux divins :

« Il les dit gravées sur l’écu
Qui se tient devant le dieu brillant,
Sur l’oreille d’Árvakr
Et sur le sabot d’Alsvinnr. »

L’Edda en prose : Árvakr et Alsviðr sont également cités dans le Gylfaginning, « La fascination de Gylfi », de Snorri Sturluson. Il y mentionne pour la première fois l’image du char du soleil. Le spécialiste de la mythologie nordique François-Xavier Dillmann, a traduit ce passage comme suit :

« Mais les dieux se courroucèrent de cette prétention, aussi se saisirent-ils du frère et de la sœur : ils les placèrent en haut dans le ciel et firent conduire par Sól les chevaux qui tiraient le char du soleil, lequel avait été créé par les dieux — afin d’éclairer les mondes — à l’aide d’une flammèche projetée hors de Muspell. Sous les épaules de ces chevaux, qui sont appelés Arvak et Alsvid, les dieux placèrent deux soufflets afin de les refroidir ; dans certains poèmes anciens on appelle cela l’ísarnkol. »

Qui sont les chevaux Árvakr et Alsviðr dans la mythologie nordique ?

Dans les mythes scandinaves, Árvakr et Alsviðr sont des chevaux mythologiques liés à la déesse du soleil : Sól dont ils sont les montures légendaires.

L’enlèvement de Sól

La légende raconte que le passage du jour et de la nuit et la succession des saisons sont gouvernés par les dieux. Un jour, ils apprennent qu’un simple mortel du nom de Mundilfari aurait appelé sa fille Sól (soleil) et son fils Máni (lune). Un affront qui provoque la colère des dieux qui décident alors de fabriquer le Soleil à partir d’une étincelle des flammes du monde du feu : Muspellheim.

Hélas, sans conducteur l’astre solaire ne peut se déplacer dans le ciel. Aussi, les dieux n’hésitent pas à kidnapper la fille de Mundilfari pour qu’elle devienne la déesse du soleil et conduise le char. Pour qu’elle puisse aisément se déplacer dans le ciel, ils lui offrent deux chevaux magnifiques et aux grandes compétences physiques : Árvakr et Alsviðr. Pour leur conférer un statut divin, Odin, le dieu suprême, fait graver des runes sur les oreilles d’Árvak et sur les sabots d’Alsviðr.

Chevaux Árvakr et Alsviðr

La menace du loup Sköll

Or, le soleil émane des rayons d’une telle chaleur que les dieux doivent trouver une solution pour protéger Sól et ses chevaux. Ils placent alors deux immenses soufflets, appelés Isarnkoll (« le froid de fer » ou « le refroidissement du fer ») sous les épaules d’Árvakr et d’Alsviðr. Cela dans le but de les rafraichir durant leur vol. Toute la journée, Sól parcourt le ciel au rythme d’une course effrénée. En effet, elle est sans cesse poursuivie par le loup Sköll qui désire ardemment dévorer le soleil qu’elle transporte dans son char. La légende ajoute qu’il provoque des éclipses solaires à chaque fois qu’il s’approche de trop de près de l’astre solaire. La prophétie du Ragnarök dévoile néanmoins que Sköll parvient à dévorer le soleil le jour de la bataille finale.

Des légendes similaires à celle d’Árvakr et d’Alsviðr

Ayant pour rôle de tirer le chariot solaire dans le ciel, Árvakr et Alsviðr rejoignent la légende du cheval légendaire d’Odin : Sleipnir. Toutes ces créatures mythologiques font effectivement partie de la symbolique ouranienne du cheval. D’autre part, Árvakr et Alsviðr peuvent être associés à deux autres chevaux légendaires du folklore viking : Hrímfaxi et Skinfaxi, montures de la déesse de la nuit Nótt et du géant Dagr, dieu du jour. Le cheval Hrímfaxi apporte la rosée du matin de sa bave tandis que le cheval Skinfaxi éclaire de sa crinière étincelante le ciel.

Des mythes plus anciens

L’ancienneté du mythe du char solaire porté par des chevaux est bien antérieure à la mythologie nordique. Pour Régis Boyer comme pour François-Xavier Dillmann, cette légende remonterait à l’âge de bronze avec notamment l’artefact « char solaire de Trundholm », datant de 1400 av. J.-C. Il est également fait mention de chevaux tractant un char solaire dans d’autres mythologies comme la mythologie perse ou encore la mythologie phrygienne avec la jument Mithra et le cheval Attis.

La symbolique d’Árvakr et d’Alsviðr dans la mythologie nordique

Árvakr et Alsviðr portent une symbolique riche et profonde à travers la mythologie nordique. Leur rôle est en effet très important puisqu’ils charrient le soleil dans le ciel mais ont également une importance dans la compréhension du monde naturel et spirituel chez le peuple viking. Voici quelques exemples de ces symboles associés à ces chevaux légendaires.

La lumière et la connaissance

Porteurs de lumière en tirant le soleil au travers du ciel, Árvakr et Alsviðr incarnent avant tout la lumière et la connaissance. Ils symbolisent ainsi la quête de la lumière intérieure et de la connaissance spirituelle qu’entreprend chaque mortel au cours de sa vie. En outre, leur nom respectif renforce cette idée d’éveil et de révélation intérieurs. Ils peuvent donc également être considérés comme des guides spirituels qui illuminent le chemin des voyageurs cherchant la sagesse et la connaissance. Enfin, ils peuvent évoquer la source de lumière et de chaleur, indispensable à toute vie sur terre.

L’équilibre cosmique et le renouveau

Parmi les symboles que représentent les chevaux Árvakr et Alsviðr, l’équilibre cosmique et le renouveau sont très importants. Le chariot transportant le soleil au cours d’un vol incessant à travers le ciel incarne le cycle perpétuel du jour et de la nuit, ainsi que le renouveau constant de la vie. Ce cycle évoque la notion de renaissance où l’obscurité de la nuit laisse place à la lumière du jour. Mais aussi, Árvakr et Alsviðr contribuent à maintenir l’ordre et l’harmonie dans l’univers nordique en suivant un vol précis et régulier avec leur char solaire. Ils préservent la vie en lui offrant la lumière et la chaleur dont elle a besoin pour s’épanouir.

Árvakr et Alsviðr dans la culture populaire moderne

Le mythe d’Árvakr et d’Alsviðr semble avoir inspiré le poète anglais James Shirley. Dans son œuvre le masque The Triumph of Peace de 1663, il évoque un jockey qui rafraîchit son cheval à l’aide d’une bride en fer. Ces deux chevaux légendaires sont aussi présents dans le roman d’Esther Freud, The Wild. Árvakr apparaît également dans une extension officielle du jeu The Elder Scrolls V: Skyrim où il est décrit comme un cheval squelettique bleu et à la crinière enflammée. Enfin, ils représentés sur une série de timbres thématiques du Sierra Leone mettant en vedette les chevaux mythologiques.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ces produits pourrait vous intéresser

Bracelet viking les 24 runes

Bracelet Viking les 24 Runes

DécouvrirPerles de barbe runes vikings

Perles de Barbe Runes Vikings

Découvrir

Emilie de Leysin vient d'acheter :

👉 Coffret Cadeau viking

Christophe de beziers vient d'acheter :

👉 Coffret Cadeau viking

Remy de EMBRUN vient d'acheter :

👉 Bague Ancestrale de Magni

0
    0
    Votre panier
    Votre panier est videRetour à la boutique