Huldra – Créature Femme Tentatrice de la Mythologie Nordique

8 Avr, 2024Mythologie nordique

La Huldra est une créature fantastique de la mythologie nordique dont la beauté est exceptionnelle. Véritable tentatrice et prédatrice, elle ne cherche qu’une seule chose : se marier ! Pour cela, cette magnifique jeune femme à la queue de vache sait parfaitement user de son charme pour faire chavirer tous les cœurs. Mais attention, si le mari ne sait pas prendre soin d’elle, elle se transforme en une véritable harpie et se montre d’une cruauté sans nom.

Une créature du folklore scandinave

Les légendes autour de l’Huldra (ou Huldre) sont issues des anciens contes populaires du folklore nordique. Ces récits de Norvège, de la Suède et du Danemark mettent en scène cette créature légendaire à la beauté saisissante. Les Huldras sont des êtres qui vivent dans les forêts, comme en témoigne leur nom qui signifie en norvégien : « dame de la forêt ». Dans la langue scandinave, elles portent le nom de « Tallemaja« .

Certains historiens pensent qu’elles font partie de la famille des Trolls. Tandis que d’autres les classent parmi les Ljósálfar (Elfes de lumière). Elles sont caractérisées par leur magnifique chevelure brillante (blonde ou rousse) et par leur splendeur inégalée, comme les décrit le seigneur et politicien Norvégien du XIe siècle, Einar Tambarskjelve :

« La plus jolie fille du bord de l’eau
Chante si doucement l’amour au printemps
Mais as-tu entendu la plainte glacée de sa voix en hiver. »

Néanmoins, la Huldra possède une caractéristique pouvant être considérée comme repoussante : une queue de vache (ou de renard dans le folklore suédois). C’est pourquoi, elle essaie de cacher cet élément assez disgracieux sous ses vêtements pour ne pas effrayer la gent masculine.

Huldra, la terrible séductrice

Une chose est sûre, cette créature des contrées nordiques est belle et elle le sait. Aussi, elle se sert de cet atout considérable pour séduire les humains qu’elles croisent. De nombreux récits du folklore norvégien la présente comme une redoutable séductrice qui erre dans les forêts en quête de nouvelles proies.

Huldre

Se déguisant en bergère, elle apparait toujours d’un brouillard épais ou d’une pluie battante, offrant son plus beau sourire à l’homme célibataire qui la rencontre.

Si en revanche elle tombe sur un homme marié, la Huldra se présente entièrement nue, laissant sa longue chevelure cacher sa difformité dorsale. Véritable tentatrice, elle use et abuse de ses charmes pour capturer le mari dans ses filets.

Il est dit qu’aucun homme ne peut résister à son charme car, elle est une redoutable prédatrice. De son chant mélodieux appelé Huldreslaat, elle fait tourner la tête des bergers et des hommes égarés. Jacob et Wilhelm Grimm illustrent parfaitement cette belle prédatrice :

« Il existe des légendes norvégiennes et danoises à propos d’une épouse de la montagne ou des bois : Hulla, Huldra, Huldre. Vêtue d’un habit bleu et d’un voile blanc elle rend visite au bergers dans les pâturages, et se mêle à la danse des hommes ; mais sa forme est défigurée par une queue, qu’elle a grand-peine à dissimuler. Certains comptes-rendus font d’elle une beauté de face et une horreur de dos. Elle aime la musique et le chant, son chant est une mélodie triste appelé : Huldreslaat. »

Par ailleurs, même si la Huldra semble être souvent une femme, il existerait également des hommes de cette race. Tout aussi beaux que leurs congénères, eux aussi cherchent à séduire les femmes et notamment les bergères.

Un époux à tout prix

Mais pourquoi cette créature mythique cherche-t-elle absolument à séduire ? Tout simplement car elle souhaite se marier. En effet, si elle devient l’épouse d’un mortel, elle perdra enfin sa queue de vache.

D’autres légendes racontent qu’elle se nourrit de l’énergie vitale de ses victimes jusqu’à les tuer afin de devenir plus forte. Peu importe son but, elle cherche en tout cas un époux à tout prix pour enfin se débarrasser de sa difformité.

Aussi, si l’homme rencontré tombe amoureux et est capable d’accepter sa queue d’animal, la Huldra le met à l’épreuve. Ils doivent se séparer sur une longue période et pendant ce temps l’amoureux ne doit penser qu’à sa promise et surtout, ne parler à aucune autre femme.

Ainsi, la créature peut juger de la pureté de ses sentiments afin de s’offrir totalement à lui. En effet, les Huldras sont des personnes affectueuses et peuvent être d’excellentes épouses si elles se sentent aimées et respectées en retour.

En revanche, si elle se sent repoussée ou trahie, la Huldre peut se transformer en une véritable furie et déverser toute sa cruauté sur son mari. Une fois sa vengeance prise, elle prend la fuite et rejoint sa forêt afin de repartir en quête de l’époux parfait.

La légende de la Huldra et du trappeur

La légende de la Huldre et du trappeur est un conte folklorique scandinave. Ainsi, un beau jour un trappeur part chasser en pleine forêt et se perd. Il erre au détour des sentiers en espérant retrouver son chemin mais entend alors un chant mélodieux.

Attiré par la voix angélique, il suit la musique et arrive dans une clairière où une magnifique jeune femme chante en jouant de la musique.

La Huldra se fait douce et souriante et invite le trappeur à danser. Totalement subjugué par la beauté de la jeune femme, l’homme se laisse séduire sans aucune réticence. Il danse avec elle toute la nuit, ne cessant de la contempler. Or, il se souvient malgré tous des avertissements de ses ancêtres concernant les créatures des forêts.

Au petit matin, la Huldra lui demande de rester avec elle et même, de la prendre pour épouse. Cependant, il doit accepter certaines conditions :

« La première condition : jusqu’au jour du mariage, tu ignoreras qui je suis.
La seconde condition : à personne de ton entourage, ni de près, ni de loin, tu ne parleras de nos fiançailles.
Et enfin la dernière : tu ne chercheras pas à me revoir avant la Fyribod »
« – Si tu tiens promesse, alors je serai tienne. »

Le trappeur est totalement fou amoureux de sa belle et revient dans son village où il clame haut et fort son bonheur. Hélas, l’homme ne respecte pas la seconde condition qui était de garder secrète leur union.

Alors, le jour de la Fyribod, il retourne dans la forêt pour retrouver sa promise tant désirée. Il la voit sortir d’un buisson, le visage transfiguré par la colère. Elle lui hurle dessus en lui faisant comprendre qu’il n’est pas digne de son amour et le fouette si fort avec sa queue que l’homme en meurt.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ces produits pourrait vous intéresser

Bague Drakkar viking nordique

Bague Drakkar Viking

DécouvrirBague viking pattes de Fenrir

Bague Viking Pattes de Fenrir

Découvrir

Christine de La clayette vient d'acheter :

👉 Bague Nordique Arbre de Vie

Andrea de Fa vient d'acheter :

👉 Boucles d'Oreilles Vikings Rán en Argent

François-Axel de Guilvinec vient d'acheter :

👉 Bague Celte Serpent Ouroboros

0
    0
    Votre panier
    Votre panier est videRetour à la boutique