Dáin – Nain Controversé de la Mythologie Nordique

14 Mar, 2024Mythologie nordique

Les incohérences dans la mythologie nordique ne sont hélas pas rares. Ces croyances païennes orales ont été parfois mal comprises, au point de créer de nombreuses incompréhensions. Cela est le cas avec la légende de Dáin, tantôt présenté comme un nain ou tantôt comme le roi des elfes. Ce personnage reste néanmoins important dans la symbolique viking car, il a inspiré de grands artistes contemporains, tels que John Ronald Reuel Tolkien.

L’origine de Dáin

L’identité de Dáin, ou Dáinn est totalement différentes en fonction des anciens écrits scandinaves. La mention la plus notable de ce personnage de la mythologie nordique est celle gravée sur l’épée du roi Högni, Dáinsleif (connue sous le nom de « L’héritage de Dáinn« ).

Ce glaive légendaire forgé par les nains est cependant maudit. La légende raconte que lorsqu’il est brandi, un homme doit impérativement trouver la mort. L’historien médiéval Snorri Sturluson en parle dans sa partie consacrée à la bataille de Hjaðningavíg. Högni répond à Heðinn quant à la compensation qu’il souhaite lui verser pour l’enlèvement de sa fille.

« Tu as fait cette offre trop tard, si tu voulais faire la paix : car maintenant j’ai dessiné Dainsleif, que les nains ont fait, et qui doit causer la mort d’un homme chaque fois qu’il est mis à nu, et ne manque jamais dans son coup ; de plus, la blessure ne guérit pas si on se gratte avec. »

Par ailleurs, dans le poème Hyndluljóð de l’Edda poétique, il est cité qu’avec l’aide de son frère Nabbi, Dáin aurait fabriqué le sanglier doré de la déesse Freyja : Hildisvíni. Enfin, dans le poème didactique de l’Edda poétique Hávamál, ce personnage mythologique est présenté comme le roi des elfes et graveur de runes :

« Odin pour les Ases, et Dain pour les elfes,
Dvalin pour les nains,
Asvid pour les géants,
j’en sculpte moi-même. »

Nain Dáin

L’influence de Dain dans l’œuvre majeure de J.R.R Tolkien

Même si Dáin n’est pas le nain le plus connu de la mythologie nordique, il a inspiré le grand écrivain britannique, J.R.R Tolkien. Ce nain fait partie des personnages les plus importants de son œuvre majeure « Le Seigneur des Anneaux« .

Sous le nom de Dáin II (dont le surnom est Pied d’Acier), il est le petit-fils du roi Grór et le fils de Náin. Mais surtout il est le cousin de Thorin Écu-de-Chêne. Par ailleurs, il est le roi du royaume nain des Collines de Fer et régnera sur Erebor, la Montagne Solitaire, de 2941 jusqu’à sa mort en 3019. Dans le chapitre I, livre II, Tolkien le présente ainsi :

« Il trouva néanmoins intéressant d’apprendre que Dáin était encore Roi sous la Montagne et qu’il était devenu vieux (ayant passé sa deux cent cinquantième année), vénérable et fabuleusement riche. »

Alors qu’Erebor a été pillée et prise en otage par le dragon Smaug, le roi nain Thrór désire s’emparer de la Moria (ancien royaume des nains). Hélas, il trouve la mort par la main de l’Orque Azog. Trois ans plus tard, le peuple nain entre en guerre contre les Orques pendant plusieurs années. La bataille d’Azanulbizar a alors lieu où Dáin, encore très jeune, s’attire la gloire en tuant Azog, Le Profanateur. Il venge ainsi Thrór est devient un nain guerrier réputé.

Il joue également un rôle important dans d’autres grands événements comme la Bataille des Cinq Armées ou encore la Guerre de l’Anneau. Aux côtés de son cousin, Thorin Écu-de-Chêne, il triomphera.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ces produits pourrait vous intéresser

Chevalière viking le cercle magique en argent

Chevalière Viking le Cercle Magique en Argent

DécouvrirBague viking druide Futhark

Bague Viking Druide Futhark

Découvrir

Christophe de beziers vient d'acheter :

👉 Fibule Viking Gunnar Hamundarson

michèle de LURE vient d'acheter :

👉 Alliance Viking Pouvoir des Runes

Emilie de Leysin vient d'acheter :

👉 Collier Triquetra et Cœur Entrelacés

0
    0
    Votre panier
    Votre panier est videRetour à la boutique