Gullinkambi – Coq à la Crête d’Or de la Mythologie Nordique

2 Mar, 2024Mythologie nordique

Parmi les animaux sacrés de la mythologie viking, Gullinkambi se distingue par son rôle important auprès des dieux. En effet, ce coq à la crête d’or est considéré comme le messager de la fin des temps. De son chant céleste, il annonce aux Ases que la bataille apocalyptique du Ragnarök a commencé. Un événement légendaire qui marque la fin de l’ancien monde et l’arrivée d’une nouvelle ère.

L’origine de Gullinkambi

Gullinkambi est un terme qui signifie « crête d’or » en vieux norrois. L’origine de ce coq légendaire est mentionnée dans l’Edda poétique, et plus précisément dans le poème Völuspá :

« Puis aux dieux crièrent Gollinkambi,
Il réveille les héros dans la salle de Othin;
Et sous la terre un autre corbeau,
L’oiseau couleur rouille aux barreaux de Hel. »

Il est décrit comme un coq majestueux, à la crête et aux plumes dorées, étincelantes sous la lumière du soleil. Mais surtout, il est caractérisé par son chant, bien plus puissant que celui des coqs communs.

Quel est le rôle du coq Gullinkambi dans la mythologie viking ?

Gullinkambi est un coq à la crête dorée qui vit à la cime de l’arbre-monde d’Yggdrasil. Veillant sur les neuf mondes divins, il est l’affût de la moindre menace afin d’en alerter les Ases de son chant vigoureux. Ainsi, la légende raconte qu’il est l’un des trois coqs annonciateurs (avec Fjalar et un coq rouge au nom inconnu) du crépuscule des dieux.

Toujours selon la prophétie du Ragnarök, Gullinkambi chante trois fois avant l’avènement de ce cataclysme apocalyptique. Une fois pour marquer le début du déclin des Ases, une seconde fois pour annoncer l’arrivée des forces du chaos et une dernière fois pour signaler le début de la bataille finale entre les dieux et les géants.

Cependant, selon Fjölsvinnsmál, Gullinkambi pourrait en fait être Vidofnir, le coq prophétique du Ragnarök. Dans le passage suivant, l’arbre d’Amsvartner pourrait être envisagé comme une autre désignation de l’arbre-monde Yggdrasil.

« Le roi est debout devant le monde des hommes
Et il abat son épée contre l’arbre d’Amsvartner ;
Les branches tombent, la cime est en feu,
C’est là que se tient Víðófnir, l’oiseau de mort. »

Coq Gullinkambi

Quels symboles représente Gullinkambi dans la mythologie viking ?

Gullinkambi est un coq sacré à la crête d’or dans la mythologie viking, représentant ainsi de nombreux symboles. Gardien de l’arbre-monde d’Yggdrasil et annonciateur du Ragnarök, il est un personnage important des récits nordiques.

La renaissance

En tant que coq sacré, Gullinkambi incarne des thèmes de renaissance et de cycle éternel de la vie. Son chant annonce non seulement le crépuscule des dieux vikings, mais aussi la possibilité d’un nouveau commencement après la destruction, ce qui en fait un symbole puissant de résilience et d’espoir.

La prévoyance et la prophétie

Héros du Ragnarök, Gullinkambi symbolise aussi la prévoyance et la prophétie dans les croyances scandinaves. Par ailleurs, ce messager de la fin des temps est un emblème de la transition entre l’ancien et le nouveau, la destruction et la renaissance.

La beauté et la majesté

Les coqs sont représentés comme des créatures majestueuses dans la mythologie nordique. Ainsi, Gullinkambi incarne la beauté et la fierté mais aussi la lumière du jour grâce à ses plumes et sa crête d’or.

Gullinkambi dans la culture contemporaine

Bien que Gullinkambi soit moins connu que d’autres figures de la mythologie nordique, son image continue d’inspirer les artistes contemporains. Il est ainsi possible de retrouver le coq à la crête d’or dans la littérature, la peinture, mais aussi les jeux vidéo.

  • La littérature : dans le roman fantasy « American Gods » de Neil Gaiman, Gullinkambi est brièvement mentionné comme l’une des créatures divines présentes dans le panthéon des dieux nordiques.
  • Les jeux vidéo : Gullinkambi est également mentionné dans des répliques du jeu vidéo God of War de 2018, basé sur la mythologie nordique.
  • L’art visuel : des artistes contemporains comme John Howe, Alan Lee et Brian Froud, connus pour leurs œuvres inspirées de la fantasy et de la mythologie, ont parfois inclus des représentations de Gullinkambi dans leurs peintures et illustrations.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ces produits pourrait vous intéresser

Collier viking marteau Mjöllnir

Collier Viking Marteau Mjöllnir

DécouvrirCollier viking foudre de Mjöllnir

Collier Viking Foudre de Mjöllnir

Découvrir

Christophe de Béziers vient d'acheter :

👉 Bague Viking Forces des Dragons

Christophe de beziers vient d'acheter :

👉 Broche Viking

Christophe de beziers vient d'acheter :

👉 Bague Viking Loup Fenrir

0
    0
    Votre panier
    Votre panier est videRetour à la boutique