Draugr – Mort-Vivant de la Mythologie Nordique

7 Avr, 2024Mythologie nordique

La mythologie nordique est peuplée de créatures hostiles et effrayantes qui nourrissent les légendes les plus sombres. Ainsi, le Draugr est considéré comme un mort-vivant venu d’outre-tombe pour dévorer les vivants et semer le chaos. Les draugar sont des créatures vampiriques très anciennes. Ils sont en réalité des hommes défunts qui ne parviennent pas à trouver le repos éternel. Découvrez la légende à la fois fascinante et terrifiante du Draugr, le zombie nordique.

Draugr, le mort-vivant dans les récits historiques

Nombreuses sont les légendes nordiques à parler du Draugr, cette créature terrifiante sépulcrale. En effet, les Draugar sont cités dans plusieurs écrits historiques, comme dans :

  • L’Edda poétique : notamment dans le poème « Hávamál« , qui parle de la « mort éveillée » qui rôde dans le monde des vivants, faisant ainsi référence aux Draugar.

« De son linceul, un cadavre se lève
Ceux-là ont des marques sur les dents
Qui mordent les hommes dans leur sommeil. »

(Strophe 77 – Hávamál)

  • L’Edda en prose : Snorri Sturluson mentionne dans le Gylfaginning les morts-vivants qui reviennent hanter les vivants et les dévorer.

Mais le Draugr est surtout présent dans les anciennes sagas islandaises au travers de différents mythes tels que :

  • « Grettis saga » : cette saga islandaise raconte l’histoire d’un célèbre hors-la-loi : Grettir Ásmundarson. Au travers de ses aventures, il affronte de nombreux draugr, notamment le berger Glamr.
  • « Eyrbyggja saga » : cette saga relate le mythe du draugr Thorolf Twist-Foot et des colons de l’Islande Occidentale.
  • « Hrómundar saga Gripssonar » : ces écrits racontent la légende de Hrómundur Gripsson se retrouvant confrontés aux draugar.
  • « Gesta Danorum » : cette œuvre du moine Saxo Grammaticus du XIIe siècle met en lumière l’histoire des rois danois et comprend des récits sur les créatures vampiriques nordiques.

Le vrai sens du mot Draugr en vieux norrois est « fantôme », mais il peut également être traduit par « mort » ou « cadavre ».

Qui sont les revenants Draugar ?

Les Draugr sont considérés comme des morts vivants vivant dans un tertre funéraire et gardant souvent un trésor. Les légendes racontent que ce sont en réalité des cadavres d’hommes ayant été cruels et ayant fait de mauvaises actions durant leur existence. Ainsi, ils sont incapables de trouver le repos éternel et ne cessent de venir hanter les vivants.

Des créatures redoutables et sanguinaires

Dans les légendes nordiques, le Draugr est représenté comme une créature effrayante. Ces cadavres à la peau noircie et bleuâtre dégagent une odeur de putréfaction insoutenable. Ainsi, durant les nuits les plus sombres, ils sortent d’outre-tombe afin de s’attaquer au bétail et aux hommes pour se repaître de leur sang frais. Ces esprits maléfiques prennent le plus grand plaisir à torturer les hommes avant de les tuer, ajoutant à leur cruauté et leur sadisme.

Draugr, revenant de la mythologie viking

En plus d’être repoussants et sanguinaires, les Draugar sont dotés de pouvoirs magiques. Ils peuvent ainsi se transformer en animal ou encore traverser les murs comme les fantômes. Ils ont également la faculté de changer de taille, de jeter des malédictions et de contrôler le temps en déclenchant des tempêtes. Ces créatures sont redoutables pour les hommes qui les craignent autant que les dieux et leur courroux.

Comment tuer les Draugar ?

Tout comme pour les morts-vivants dans d’autres légendes, il est possible de tuer les Draugar en les décapitant. Cependant, cette technique n’est pas toujours des plus efficaces. Certaines légendes racontent que les vivants doivent se rendre dans les tombes des fantômes et récupérer leur corps afin de le brûler et de jeter leurs cendres dans la mer ou un cours d’eau. Plus surprenant enfin, le Draugr peut être assigné en justice et être condamné à mort, comme cela est le cas dans la Saga de Snorri le godi, un « tribunal aux portes [de la mort] ».

Glám, le Draugr berger

Le mythe de Glám est certainement le plus connus des Draugar de la mythologie nordique. Celui-ci est raconté dans la saga islandaise de Grettir Ásmundarson (« Grettis saga »). Glám est un berger connu pour être très asocial et marginal. Il n’aime pas se plier aux règles et remet souvent en doute sa foi. Des rumeurs circulent d’ailleurs. Il pratiquerait la magie noire et sa présence est souvent signe de mauvais présage.

La disparition de Glám

Il travaille depuis plusieurs années pour un fermier nommé Thorhall, du homestead. De nature belliqueuse, il se dispute un soir avec la femme de Throrhall et s’enfuit. Plusieurs jours suivent sans que l’homme ne réapparaisse. Inquiet pour son bétail, le fermier décide d’employer un autre berger : Grettir.

Alors qu’il garde paisiblement le troupeau en plein cœur des montagne, Grettir finit par retrouver le corps sans vie de Glám dans une caverne. La saga décrit la dépouille de l’homme comme « noire comme Hel et gonflée comme un bœuf ». Après avoir apporté la nouvelle au fermier et aux habitants, tous soupçonnent l’œuvre d’un esprit maléfique.

Une mort sans repos

Les villageois veulent enterrer dignement le pauvre homme en déplaçant le corps vers l’église. Cependant, toutes leurs tentatives échouent car, la dépouille ne peut être soulevée du sol. Ils décident alors de l’enterrer dans la caverne sous un amas de pierre comme tertre funéraire. Pensant lui offrir le repos éternel, les pauvres habitants vont hélas vite comprendre que ce n’est pas le cas.

Grettir reste une nuit à veiller la sépulture de Glám malgré les nombreux avertissements reçus. Contre toute attente, au plus sombre de la nuit, il voit le corps de l’homme sortir de sous terre tel un véritable zombie. Le Draugr commence à semer la terreur dans le village et la région en s’attaquant aux bétails et aux hommes. La créature est dotée de pouvoirs magiques incroyables et se transforme en un véritable fléau.

La victoire divine de Grettir

Le chaos est si grand, que Grettir décide de se mesurer au Draugr malgré sa force et sa magie. Il se rend chez le prêtre de la paroisse afin que celui-ci bénisse son épée. Il le retrouve errant sous un clair de lune et décide de le défier.

Le zombie use de ses pouvoirs surnaturels pour affaiblir Grettir. Mais, l’homme, certainement aidé par la protection divine, parvient à le décapiter avec son épée bénite. Cependant, malgré sa mort, le Draugr continue de hanter Grettir. En effet, le pauvre berger finit par devenir un célèbre hors-la-loi et doit faire face à de nombreux dangers et malheurs au cours de son existence.

Hrappr, le revenant fermier

La légende de Hrappr est racontée dans la saga islandaise du XIIIe siècle, Laxdæla. Hrappr est décrit comme un fermier grand et fort, mais surtout très violent. Il est connu pour sa cupidité car, son seul but est de faire accroître sa richesse en s’emparant de toutes les terres disponibles. Ne supportant pas son comportement, les villageois finissent par s’en éloigner, le laissant ainsi devenir un vrai marginal.

Hrappr cumule les mauvaises actions jusqu’à sa mort. Puni pour sa malveillance, il se transforme alors en un Draugr redoutable. Il erre chaque nuit après être sorti d’outre-tombe pour terrifier les villageois et les dévorer. Doté d’une force surhumaine, il sème le chaos et le malheur à chacun de ses passages.

Heureusement, les habitants parviennent à le capturer et à brûler son corps avant de jeter ses cendres dans l’eau. La créature effrayante et sanguinaire ne viendra plus hanter les vivants.

Comme la légende de Glám, celle de Hrappr démontre qu’une vie faite de péchés et de méchanceté est toujours punie. En tant que morts-vivants, ils ne peuvent trouver le repos éternel.

Pórólfr Twist-Foot, le Draugr agriculteur

Parmi les Draugar de la mythologie nordique, Pórólfr Twist-Foot est également connu. Sa légende est narrée dans la saga islandaise d’Eyrbyggja où il porte le nom de Pórólfr Skólmsson. Cet homme est un agriculteur décrit comme très taciturne et querelleur. Il est violent et cherche souvent les conflits avec les autres villageois. A sa mort, son fils prend la précaution de l’enterrer dans un endroit reculé et en recouvrant son visage d’un voile. Hélas, cela n’est pas suffisant pour que Pórólfr Twist-Foot ne se transforme pas en mort-vivant.

Comme dans toutes les légendes de Draugar, Pórólfr terrorise la population, engendre la souffrance et la mort là où il passe. Mais surtout, il est capable de transformer les morts en zombie, créant une armée redoutable et sanguinaire. Une série d’événements sinistres ont lieu pendant des mois avant que les villageois ne prennent la décision de s’en débarrasser.

Ils se tournent donc vers des sorciers et experts de la magie pour les aider à tuer cette créature infâme. Thorolf Mostrar-Neck, un sorcier réputé décide de relever le défi. Il parvient à retrouver le Draugr en pleine nuit et au bout d’un combat épique, lui tranche la tête.

Armée de revenants Draugar

Thorgunna, la femme zombie

Voici une légende pour le moins exceptionnelle puisqu’elle concerne une femme. Celle-ci est racontée dans la saga de Thorgils et Haflidi (« Thorgils Saga Haflidasonar »). Thorgunna est présentée comme une femme très riche et puissante qui vit dans une ferme reculée. Ayant commis des actes malveillants, elle revient d’outre-tombe pour hanter les vivants. Elle apporte le malheur et les maladies dans la région, décimant les villageois.

Heureusement, un homme courageux du nom de Haflidi décide de tuer le fantôme. Sa bravoure va l’aider à venir à bout de cette créature sanguinaire en lui coupant la tête. Ainsi, la paix revient dans la région et les villageois peuvent reprendre leur quotidien sans crainte.

Le Draugr dans la culture moderne populaire

Considéré comme des morts-vivants ou des fantômes, les Draugar sont des créatures fascinantes. C’est d’ailleurs pourquoi elles sont présentes dans de nombreuses œuvres de fiction et jeux vidéo.

Dans les livres, films et les séries

Le Draugr a inspiré un grand nombre de films et de séries télévisées. En effet, dans l’œuvre majeure de J.R.R Tolkien, les Galgals peuvent être considérés comme des Draugar. Ces esprits maléfiques hantent les forêts et n’hésitent pas à s’en prendre à tous ceux qui osent entrer sur leur territoire.

L’auteur de la saga Game of Thrones s’est également fortement inspiré des Draugar nordiques avec ses marcheurs blancs. Enfin, dans le film viking The Northman, le héros Amleth se confronte à un redoutable Draugr afin de récupérer sa légendaire épée.

Dans les jeux vidéo

Les jeux vidéo tournant autour de la mythologie nordique mettent en scène de nombreux Draugar, comme :

  • The Elder Scrolls,
  • Bloodmoon, la seconde extension de The Elder Scrolls III : Morrowind,
  • The Elder Scrolls V : Skyrim (cinquième opus de la saga),
  • Wesnoth,
  • God of War 4,
  • The Witcher 2 : Assassins of Kings,
  • Tomb Raider : Underworld.
0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ces produits pourrait vous intéresser

Hache viking la puissance du serpent Jormungand en acier forgé main et en bois de frêne

Hache Viking la Puissance de Jormungand

DécouvrirCollier bijou viking loup Hati

Collier Viking Loup Hati

Découvrir

Andrea de Fa vient d'acheter :

👉 Perles de Barbe Viking 24 Runes

Laurent de Montreuil vient d'acheter :

👉 Bague Viking Déesse Hel

Bernard de Raveau vient d'acheter :

👉 Bracelet Viking les Loups Freki et Geri

0
    0
    Votre panier
    Votre panier est videRetour à la boutique